18 août 2017

LE CHANT DES ORIGINES : Chant Premier : (1) prologue

                   LE CHANT DES ORIGINES                                                                                                                Aux amis d'aujourd'hui et de demain    ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 août 2017

Le CHANT des ORIGINES : Chant second , 5

                    4      Amour qui nous tiens, qui nous perds    De toi nous sommes amoureux    Bien plus que de la belle aux yeux pers    Tendre déesse de nos voeux    Qui dans ses chaînes nous enserre !      Désir du coeur, mon bel orage    De toi nous sommes désirants    Bien plus que du vif corps sauvage    D'une pucelle promenant    Au bois joli son... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 août 2017

Le CHANT des ORIGINES : CHANT CINQUIEME, 2

                2   Fresques sublimes !Monstres entrelacés, torsion des corpsEquarris,Grimaces d'enfer.- Irrésistible, une force d'airainLes pousse,Bras tendu d'un dieu, sans un criDans l'abîme.A droite règne ZeusFoudre tonnant,Impassible. Une femmeDéesse ou prophétesseClame la louange sacrée.Et tout en bas des hommesNus, sexes de pierreContemplent la déroute des monstresL'éclatante gloire des dieux.Les hommes songentAnxieux, méditatifs ;Bientôt pour eux viendra l'heure. Que savez-vous... [Lire la suite]
14 mars 2017

Des deux formes de la CULPABILITE

  L'affaire est encore un peu plus compliquée. Si la culpabilité est en principe liée à la faute (voir l'article précédent) je relève une autre forme de faute, qui semble l'opposé parfait de la faute sociale. Fauter c'est manquer (faltar). Quand le sujet se manque à soi-même il est en faute, par exemple en renonçant à son désir fondamental, en sacrifiant ses intérêts les plus chers et les plus personnels. Cela complique la question : il y aurait deux sortes de fautes diamétralement opposées, qui semblent s'exclure, nous... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 janvier 2016

L'OBSTACLE des OPINIONS : Bouddha et Epicure

    "Ceci, ô moines, est appelé spéculations, jungle d'opinions, désert d'opinions, perversion d'opinions, agitation d'opinions et liens d'opinions. Lié par ces liens d'opinions, ô moines, l'homme ordinaire et non-instruit n'est pas libéré de la naissance, de la vieillesse, de la mort, des chagrins, lamentations, souffrances, peines mentales, agonies : il n'est pas libéré de la Souffrance, je le dis". (Bouddha, Sabbasava-sutta, Tous les obstacles). Les opinions dont il s'agit ici ce sont les spéculations sur la nature du... [Lire la suite]
23 août 2015

CHAP V- DECONSTRUCTIONS 3 - Des PASSIONS

       CHAPITRE CINQ : DECONSTRUCTIONS 3 – Des PASSIONS      TABLE 1 Tripartition 2 Le Pathos 3 Thymos 4 Splendeurs de l'Alogos 5 Passions tristes 6 Nostalgie 7 Humeur et humour 8 Passions et action 9 Jardiner ses passions 10 Spiritualiser 11 Venus vagabonde         1 Tripartition     Je suis fidèle à une conception tripartite de l'humain, que je trouve chez les Grecs, mais aussi chez les Chinois, considérant que le dualisme,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 03:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 août 2015

CHAP XXIII - Du DESIR et du BEAU

                                            CHAPITRE 23 : DU DESIR et du BEAU     TABLE 1 L'Autre du Philosophe - la Féminité 2 Objets du désir, cause du désir 3 Fantasme et mélancolie 4 Du désir sans objet 5 Du désir constitutif 6 Profondeur et surface : Sappho          1 L'Autre du philosophe - la féminité    A-t-on bien remarqué que "le philosophe"... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 juillet 2015

DES VIES PARALLELES : rater sa vie

  "Comment ne pas passer à côté de sa vie" ? Avant de se précipiter dans une réponse - et il n' y en a que trop venues de tous les horizons de la coaching-philosophie - il importe de s'étonner de la question elle-même. Car enfin, bon sens oblige, on ne mène jamais qu'une seule vie, la sienne propre, et nulle autre, et c'est bien de celle-ci qu'on meurt, et de nulle autre. En toute rigueur on ne peut passer à côté, car il n' y a pas d'autre possibilité. Cela dit, on peut avoir le sentiment, vrai ou faux, sincère ou mensonger, de... [Lire la suite]
28 janvier 2015

ECARTELEMENTS III - IVRE COEUR

                 IVRE CŒUR                          Mon cœur se serre de désir Parfois on dirait qu’il va s’arrêter Cela fait comme un grand trou dans la poitrine Ça bouillonne, ça enfle, ça tourbillonne Et puis ça se déchire J’ai peur et j’exulte Je me sens vivant, exaspérément Et je me dis : je m’en fous de crever, ici, manintenant Ou dans mille ans Le... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 janvier 2015

DESIR de SAPPHO - poésie 6

    Saisissez le titre du message Insérer :      Police   Taille police                                                                          ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,