24 mars 2011

ANTHROPOLOGIE de la HAINE : EMPEDOCLE (5)

L'humanité est fille de la Haine. La chose est évidente, pour tous et pour chacun. Violence primitive, meurtre, inceste, sacrifices sanglants, le cortège des passions tristes. Aussi Empédocle est-il frappé d'étonnement devant la misère du monde :           "J'ai pleuré et poussé des cris en voyant le lieu étranger" "Pays sans joie" que cette terre où chacun lutte pour sa survie au prix de la vie des autres, terre étrangère et inhospitalière, lieu d'exil et d'errance. Empédocle, en médecin, en... [Lire la suite]

21 janvier 2010

ODE pou HERACLITE

Le vaste cycle qui avance Emporte toutes choses Les jette, les consume et les jette Infini, dans le feu.      Et nous dansons de même      Au feu du devenir      Sans arrêter jamais      De naître et de mourir. Vivants, nous sommes morts Et morts nous renaissons Toujours les mêmes, jamais les mêmes Dans l'ivresse du feu.      Nous allons, nous tournons      Feuilles aux mille saisons  ... [Lire la suite]
09 décembre 2009

La LACERATION de DIONYSOS : de la multiplicité

Dionysos, quel dieu étrange, et totalement inaccessible à la raison!  D'abord sa naissance. Zeus, coureur impénitent au grand dam d'Héra son épouse légitime, engrossa Sémélè, une mortelle. De là naquit Dionysos, être hybribe, à la fois divin et humain. Pour protéger l'enfant de l'ire d'Héra, Zeus le cousit dans sa cuisse, le  garda au chaud quelque temps, et le libéra ensuite, pour le cacher encore dans une grotte, où de bienveillantes déesses pourvurent à ses besoins. Dionysos, dieu et humain, "enfant cousu",... [Lire la suite]