16 avril 2018

Du LIEN de CONFIANCE

  Fondamentalement on croit parce qu'on fait confiance à celui qui parle. C'est la situation de l'enfance qui se développe par les paroles entendues auprès des êtres chers. Si bien que le contenu de la croyance importe moins que le lien qui s'établit entre deux ou plusieurs personnes. Que ce lien vienne à se rompre, ou que la déception, la trahison viennent déchirer la confiance, et la croyance mollit ou disparaît. Certains enfants se remettent difficilement de la découverte que le Père Noël n'est qu'une fiction, et... [Lire la suite]

13 avril 2018

Des CROYANCES : un constat

  On s'imagine que l'on pense, et l'on ne fait que croire. S'il est relativement facile, de nos jours, de suspendre les croyances religieuses, on ne mesure pas combien la croyance, sous d'innombrables formes, conditionne et détermine la vie commune, et la vie personnelle. Ce n'est pas étonnant : la croyance cimente le lien social, définit les appartenances, solidifie les solidarités, les consolide, parfois pour des siècles. Il est vrai aussi qu'elle évolue, et parfois disparaît, mais c'est pour renaître sous d'autres formes.... [Lire la suite]
23 décembre 2016

LAICITE : l 'Etat et la croyance.

  De tous côtés on entend le grondement sinistre de la réaction en marche. Pour ceux qui, comme moi, ont connu les belles années de la liberté retrouvée, dans le dernier tiers du siècle précédent, quand tout semblait possible, accessible, et comme offert au désir, ce qui se passe depuis le début de ce siècle nouveau sonne étrangement à nos oreilles, et ne laisse pas de nous inspirer inquiétude et dégoût. Qu'avons-nous de commun avec les tristes sires qui veulent nous imposr un retour à des "valeurs" supposées éternelles, et qui... [Lire la suite]
21 juillet 2016

La CROYANCE et le UN

  Pourquoi s'arc-bouter sur des dogmes et des croyances comme s'il en allait de la vie même ? Pourquoi cette démission de la raison, cette complaisance à l'absurde, au non-sens, à l'infondé, à l'injustifiable ? Quelle est donc cette force étrange qui balaie si facilement des siècles de connaissance éclairée, nous ramenant aux âges obscurs des inquisitions ? Tel se fait sauter en public, entraînant des dixaines de personnes dans son délire, croyant par là fonder la véracité de ses thèses. Mais il ne prouve que sa sottise, et... [Lire la suite]
23 mars 2009

VARIATIONS sur le DOUTE

Le doute est un mouvement intérieur qui manifeste pour le moins un embarras. Un point d'arrêt. On disait autrefois, dans la tardition philosophisque,"une suspension du jugement" ce qui me paraît à la fois vrai et faux. C'est moins une suspension du jugement qu'une suspension de l'adhésion. On croyait quelque chose et puis on se met à douter, c'est à dire d'abord à souffrir de la perte d'une certitude, d'une crédulité, d'une croyance ou d'une conviction. : "Et si ce que je croyais était faux, ou illusoire, ou incertain?... [Lire la suite]