31 décembre 2015

SUBVERSION

  Si toute conversion implique un regard vers les cimes - voyez comment Platon invite à quitter l'amour des corps, puis des âmes, pour ne contempler en fin de course que le Beau et le Bien éternels - la subversion, comme l'étymologie l'indique, est un mouvement vers le bas, vers la terre, vers le limon et la glèbe, vers les corps sensibles, les sens, la sensation en général comme critère du vrai et du réel : sensualisme. Subversion de la connaissance : non le ciel intelligible, mais les conditions empiriques d'un savoir positif.... [Lire la suite]

10 février 2011

De la SUBVERSION : DIOGENE contre PLATON

Diogène aura été le philosophe qui a inventé un nouveau Personnage Anticonceptuel, figure plutôt rare dans le champ philosophique, en élevant le FAUSSAIRE à la dignité paradoxale du Sage. Son projet, il le clame très haut, est de renverser le faux ordre en cours en "falsifiant la monnaie". "Nomisma" c'est à la fois la monnaie, et la coutume. Subversion radicale qui vise à ruiner tous les fondements de l'échange social, matériels et symboliques. C'est que la monnaie en usage est déjà de la fausse monnaie, qui... [Lire la suite]