21 janvier 2020

LE SOLEIL DANS LE VENTRE : relaxation dynamique

  Imaginons la scène suivante : confortablement installé au sol, jambes en repos, dos tout du long étendu, vous avez gagné sans effort - surtout sans effort - le calme, laissant s'apaiser la respiration et le tumulte de l'esprit. Quelques minutes de détente intégrale vous permettent de glisser tout naturellement dans les couches profondes de la conscience : tout devient comme irréel, le monde extérieur est aboli, et en même temps vous vous sentez singulièrement vivant et réceptif, flottant dans une mer sereine de sensations... [Lire la suite]

14 janvier 2019

VIVRE au PRESENT

  C'est un étonnement perpétuel : le présent ne manque jamais - tant que dure la vie. Il suffit d'ouvrir les yeux, le monde est là. Et resterais-je les yeux fermés, me boucherais-je les oreilles, que le flux interne, encore, se manifesterait dans les impressions subjectives, la respiration et le mouvement du coeur. C'est la présence du présent, irrécusable et manifeste. Le présent c'est toujours l'actuel, la somme insommable de toutes les sensations qui attestent l'existence des phénomènes, dont le mouvement, ici et maintenant,... [Lire la suite]
20 mai 2009

De la JOIE PHILOSOPHIQUE

Gaudeamus! Réjouissons-nous! Mais de quoi demandera le profane? Il y a plus d'objets de crainte et d'affliction que de réjouissance de par le monde. Sans doute, mais qui fera le calcul désintéressé des misères et des plaisirs? C'est impossible. Aussi n'est ce pas de cette manière-là qu'il faut aborder le problème. Avant de mourir Epicure s'allonge dans une baignoire, demande un verre de vin et dicte une dernière lettre à son fidèle Idoménée. "Je vous écris cette lettre alors que je passe et achève en même temps le bienheureux... [Lire la suite]