01 janvier 2019

AS-TU TROUVE la VOIE ?

  Dans "Tintin et le Lotus Bleu" il y a une jolie scène tragi-comique, dont je me souviens présentement avec délices. On y voit un grand Chinois brandir un long sabre, l'air furieux, au dessus d'un malheureux enchaîné sur une chaise, lui criant à tue-tête : "As-tu trouvé la Voie, as-tu trouvé la Voie ?". Chacun comprend qu'en cas de négative l'homme à la chaise y perdra sa tête. Ou la Voie ou la vie : si tu choisis la Voie tu auras la vie. Si tu ne trouves pas la Voie tu perds la vie. Remarquons qu'en latin la voie c'est via, et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 décembre 2018

Du CHEMIN de VIE

  "Par voie et par chemin" - rien ne distingue sérieusement ces deux termes, et pour définir l'un on fait appel à l'autre. A quoi on peut ajouter encore : sentier, route - au moins quatre termes à peu près superposables. La nuance viendra du contexte ou de l'usage. On dira : le chemin de vie, et non pas la route de vie, ou la voie de vie. Si bien qu'à vouloir réfléchir sur l'un ou l'autre on introduira une différence, injustifiée selon la définition, mais légitimée par le travail différentiel de la réflexion. Le chemin de vie... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 13:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 décembre 2018

L' ECOLE d' APHILOSOPHIE et le JARDIN

  Récemment mon fils me demande : "Si tu pouvais choisir librement, à quelle période de l'histoire aimerais-tu vivre ?" Assez sottement je réponds : "J'aurais beaucoup apprécié de voyager avec Anaxarque et Pyrrhon, lors de l'expédition d'Alexandre !" Diable, me suis-je dit aussitôt, quelle prétention ! A voir mon état présent, ma fatigue chronique, à soupeser ma décrépitude, à sentir les impératives nécessités du repos, le goût immodéré pour la sieste et la position horizontale, je ferais un bien pitoyable voyageur, et un... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 décembre 2018

La VOIE et le CHEMIN : à FREDERIC

  Petite bafouille pour Frédéric.   Au petit matin, dans ces plages douillettes où la conscience flotte entre sommeil et réveil, j'eus la chance - une fois n'est pas coutume - de rêver que l'ami Frédéric venait, à la suite d'une causerie que je tenais sur "la voie et le chemin", au devant de moi pour me serrer la main. Ma foi, je me suis fait plaisir, par cette petite mise en scène, convoquant une sorte d'approbation silencieuse : mon propos devait avoir quelque valeur, après tout. J'essaie de dénouer le fil du rêve, et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 septembre 2018

SUIVRE SA PROPRE VOIE : journal du 29 septembre 2018

  Petit frisson d'enfance...Je ne sais pourquoi, ce matin, me revient le souvenir ému de mon petit plumier d'école, en bois clair, avec son couvercle coulissant, et, à l'intérieur, des crayons de couleurs, et la plume en acier, et l'odeur de l'encre, et l'encrier au bout de la table, et le geste de la main, de l'encrier vers le cahier. Pages d'écriture, dictées laborieuses. Qui aurait pensé, et moi le dernier, que cet enfant solitaire, retracté et poussif, apparemment dénué de toute aptitude, recroquevillé en fond de salle,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 août 2017

Le Chant des Origines : Chant sixième : 2

  2 C'est le chemin le plus difficileQui ne vient de nulle partQui ne va nulle partQui semble piétiner sur place,Patient, impatient, tenace, vivace,Chemin des poètes désoeuvrésDes errants dépréoccupés,Eux qui ne savent jamais très bien où est le nordQui estiment qu'au fond il n' y a pas de nordQuoi que l'on fasse, ou que l'on soit, on est est toujours au nordOn ne saurait se perdre dans le monde,Où que l'on soit on est toujours au monde,A l'origine, car de partout jaillit le feu de l'origineDes milliards de processus finissent... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,