27 septembre 2019

L'ENIGME du JAILLISSEMENT : Héraclite

  Retour, encore, sur la sentence d'Héraclite : "nature aime à se cacher" : phusis kruptesthai philei. Je me demande s'il ne faudrait pas plutôt considérer le "kruptesthai" comme un mode passif : être caché". Phusis aime être cachée, ou, le mode propre de phusis c'est d'être cachée. Soit, en plus expressif : "Celé, le mode propre de la croissance" - ce n'est plus exactement une traduction, mais une tentative, dans les mots d'aujourd'hui, de faire parler une très ancienne intuition, dont la force est perdue dans la version... [Lire la suite]

10 décembre 2018

"NATURE AIME A SE CACHER" - Héraclite

  "Nature aime à se cacher" - c'est ainsi que l'on traduit d'ordinaire la sentence d'Héraclite : phusis kruptesthai philei. Traduction évidemment exacte dans la littéralité, mais faussement évidente. Dans leur étude "Héraclite ou la séparation" Jean Bollack et Heinz Wisman traduisent : "la chose comme elle vit aime à se cacher". Et-ce encore une traduction, ou une interprétation ? Ils ont manifestement eu le souci de déplier la notion de "phusis" (nature) pour faire entendre le sens originel de ce terme : la poussée vitale. ... [Lire la suite]