22 juin 2009

LECONS D' INSOMNIE

Dionysos était présent, l'autre soir, invisible mais présent. Dans les bosquets touffus et fleuris, sous la lune espiègle et rêveuse, et dans les chants, et dans le coeurs. Ce fut une belle fête! Je me crus un instant dans les jardins d'Athènes pour les grandes Dionysies, en plein été, alors que de toute part montait le vaste chant de la terre, des vignes et du vin. Ne manquait à ma joie que le bouzouki pour parfaire une bienheureuse illusion, et l'ivresse des femmes courant en tous sens pour éveiller, stimuler le désir assoupi. La... [Lire la suite]