16 mars 2016

MELANCOLIE de l'ART : du BEAU et de la passagèreté

                                                      "Même le beau doit passer..." (Schiller) Oui, même le beau passe, ce qui vient redoubler la douleur de la conscience mélancolique, déjà fortement ébranlée par le spectacle de la dégradation universelle, qui emporte sans pitié tous les objets d'amour. Au moins le beau put-il briller de tous ses feux, irradiant l'espace de sa clarté solaire, et si... [Lire la suite]

01 mars 2015

ESSAIS de POETOLOGIE (7) - Du BEAU

    DU BEAU   "Le Beau c'est ce qui désespère" écrivait Valéry. Certes, par son infini éloignement, son inaccessibilité. Désespoir du poète à la recherche de l'improbable terme, exact, exhaustif, qui dirait d'un seul éclair la teneur  insaisissable de l'intuition. Très vite il s'aperçoit que ce mot tant convoité n'existe pas, que chaque mot ne vaut que par un autre, et qu'en somme aucun signifiant n'est à la hauteur du Tout. Il faut donc en rabattre, jouer sur de secrètes connivences, des approximations et des... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2014

NATURE ET ART : HERMANN HESSE

    Hermann Hesse : "Le monde nous gratifie de peu de chose à présent, il semble n'être que vacarme et angoisse ; cependant l'herbe et les arbres continuent de pousser. Et même si un jour la terre entière est recouverte de blocs de béton, le grand ballet des nuages se poursuivra dans le ciel ; ici et là des hommes continueront d'ouvrir grâce à leur art la porte d'accès au divin". Que faut -il entendre par "divin"? Qu'est ce qui est divin? Le texte exprime clairement sa nature : c'est la poussée des herbes et des... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:36 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 janvier 2014

De l'AUTRE, et du BEAU

    Précisons : ce qui caractérise notre époque c'est la tyrannie du Même, je veux dire l'unicité, l'uniformité d'un même système qui conquiert inexorablement la totalité du monde habité, déterminé par l'unique valeur de croissance illimitée. Face à quoi notre rôle est d'affirmer la nécessite d'un Autre, d'une conception Autre, d'une valeur Autre qui s'exprime dans la multiplicité et la diversité inaliénables de la création.  Diversité des styles, styles de vie, styles culturels, styles d'écriture : il n' y a de... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 décembre 2013

Du BEAU et du REEL

                     "Je suis belle, et j'ordonne                  Que pour l'amour de moi vous n'aimiez que le beau". (Baudelaire) Seul le beau est aimable, lui que nous inspire la beauté de la Muse, magnifiée par l'amour. A dire vrai on ne sait trop si c'est l'amour qui inspire la beauté ou la beauté qui inspire l'amour. J'imagine fort difficilement que l'on aime la laideur, en tout cas, moi, j'en suis incapable. J'aime ce qui... [Lire la suite]
22 mai 2013

Du BEAU

    '"Il nous faut honorer le beau, les vertus et les choses de ce genre s'ils procurent du plaisir ; mais s'ils ne le font pas il faut leur dire adieu". (Epicure : "De la fin", cité par Athénée) Le beau est susceptible de procurer du plaisir, et c'est à ce titre qu'il mérite notre considération. Il est subordonné à la fin générale de la "nature" (suivre la voie du plaisir, éviter la douleur), qui préside à l'éthique comme vie bonne et et belle. On remarquera la différence éclatante avec la thèse de Platon qui place le... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,