21 juillet 2017

La LETTRE et l'ESPRIT de la CULTURE (2) : du destin de l'Occident

    Le poème "Pain et Vin" commence par le tableau du soir et de la nuit qui vient : c'est une méditation sur le temps, sur les variations du temps, sur le rapport entre le jour et la nuit, qui ne laisse pas de faire songer à Héraclite, lequel avait affirmé l'unité irréductible du jour et de la nuit : ils sont le même, écrivait-il. Or nous voici, historiquement, au crépuscule, sous l'aplomb de la nuit qui vient. Mais alors l'esprit va-t-il disparaître, nous plongeant dans l'indéterminé et le chaos ? Le poète évoque alors... [Lire la suite]

28 octobre 2013

AUTOMNALE : poème

         Rouge le parc flamboie       De mille feuilles incendiées       Lente la lune orange       Gravit des marches invisibles       Et le soir tétanise       A l'acmé d'une extase muette       A l'apogée du coeur.  
Posté par GUY KARL à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :