04 janvier 2016

THEORIE des FLUX

  Je m'exerce, contre la conviction commune, à considérer partout et en toutes choses le flux universel. Flux de la pluie, des rivières, des courants et des marées, flux du temps et des saisons, des nuages et du vent, bien sûr, mais aussi le flux de la pensée et des émotions, et le corps lui-même, comme processus de croissance et de décroissance, plante qui sort de la terre et y retourne, "selon l'ordre du temps". Joyeuse mobilité universelle, "branloire pérenne". Mais ce n'est pas assez de parler en terme de mobilité, ou de... [Lire la suite]

02 juillet 2010

De l'ECRITURE ATOMISTIQUE

L'atome est-il le minimum corpusculaire, ultime élément de la division "matérielle", ou le minimum pensable,  ultime élément qu'une conceptualisation discriminante puisse concevoir, avant la dissolution de l'univers dans le Khaos? Parfois Démocrite parle d'"idea", ce qui peut s'entendre comme "idée", ou "forme", abstraction géométrique, définissable en figure, place, rang dans une série, rapport avec d'autres formes de même nature. Démocrite est-il physicien ou géomètre? L'idea peut aussi... [Lire la suite]