19 septembre 2016

LETTRE a BERNADETTE CHARPENTIER

                 Lettre à Bernadette Charpentier,   Chère amie,   C'est toujours un moment très émouvant que celui où un artiste parle de son travail, menant le néophyte dans les arcanes de la création, bousculant ce qu'il croyait savoir, qui n'était rien, lui faisant entrevoir un monde de complexité et de liberté, lui entrouvrant l'espace où il pourra faire quelques pas. J'ai aimé la matière de ton propos, et la manière, si claire et sensible, avec toi j'ai pu voyager dans... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 août 2016

MELANCOLIE de l' ART

  Tous les potaches de France et de Navarre, je veux dire ceux d'autrefois qui apprenaient encore un peu de littérature dans les classes de lycée, connaissent la phrase célèbre de Malherbe : "Un poète n'est pas plus utile à l'Etat qu'un joueur de quille". Malherbe visait je suppose les enthousiasmes un peu débridés de Ronsard, lequel avait donné dans l'emphase politique, se croyant autorisé à donner des leçons au Prince et au peuple de France. C'est un vieux débat qui remonte à l'Antiquité. Le poète est-il un prophète, un... [Lire la suite]
08 juin 2016

BOTTICELLI et LEONARD : Sophie Chauveau

  Je dois à Sophie Chauveau un beau séjour dans la Florence du Quatrocento, relisant, en ces jours de malaise relatif, le trio sur Lippi, Botticelli et Léonard. C'est le second que je préfère, me découvrant avec Botticelli une certaine affinité de sensibilité, et le goût absolu de la beauté. Voilà un homme selon mon coeur, et j'admire qu'une auteure femme ait su si bien comprendre un homme, si étroitement épouser les méandres capricieux de cette âme changeante, instable, flottant entre deux crises de mélancolie dans les sublimes... [Lire la suite]
15 mars 2015

ESSAIS de POETOLOGIE (19) - l'art de la langue

L’ART de la LANGUE   La Grèce ne commence vraiment qu'avec Homère. C'est la poésie qui dessine l'espace mental d'une culture naissante, fixe les cadres essentiels de la représentation collective, nomme le monde, les dieux et les héros, qualifie l'existence des hommes, son origine, sa place et sa destination. Tout part de là, et tout se répète, jusque dans les innovations, qui approfondissent plus qu'elles ne renouvellent. Pour les Grecs, même à l'époque tardive, apprendre et réciter Homère constituait l'essentiel de la... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2014

NATURE ET ART : HERMANN HESSE

    Hermann Hesse : "Le monde nous gratifie de peu de chose à présent, il semble n'être que vacarme et angoisse ; cependant l'herbe et les arbres continuent de pousser. Et même si un jour la terre entière est recouverte de blocs de béton, le grand ballet des nuages se poursuivra dans le ciel ; ici et là des hommes continueront d'ouvrir grâce à leur art la porte d'accès au divin". Que faut -il entendre par "divin"? Qu'est ce qui est divin? Le texte exprime clairement sa nature : c'est la poussée des herbes et des... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:36 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 août 2012

PHILOSOPHIE de la NATURE

            « Si la philosophie accroît en nous le sentiment spontané que nous avons de ne faire qu’un avec la nature, le fortifie en une profonde et paisible contemplation, alors elle m’est bienvenue ». (Goethe) Cette phrase exprime la vérité profonde d’un poète amant de la nature, ou, comme dit Thomas Mann dans son étude sur Goethe et Tolstoï, d’un « fils de la nature », et tout autre chose qu’un philosophe. Dans la modernité naissante, contre les assauts menaçants de la... [Lire la suite]