03 mars 2016

De la BISEXUALITE PSYCHIQUE

  Ce que je vais dire ici déplaira à beaucoup, surtout aux hommes. Il y a dans la virilité, quand elle se laisse aller à la vulgarité des instincts et des postures, une dimension de bêtise absolument stupéfiante. Cela s'observe en particulier dans certains attroupements qui ouvrent toutes grandes les vannes aux pulsions les plus primaires, grâce à une désinhibition collective du geste et de la parole. A vrai dire c'est plutôt le cri, le hurlement, l'invective, le juron qui prennent le relai de la parole civilisée, laquelle ne... [Lire la suite]

21 février 2015

ELOGE d' HYPATHIE - l'animus féminin

  Voici une femme exceptionnelle à tous égards : fille du mathématicien Théon d'Alexandrie, elle fait voeu de philosophie, consacre sa vie à la connaissance des mondes, enseigne, réforme les esprits, témoigne de la vérité par la rigueur de sa vie et de sa pratique. Son intrangsieance lui vaudra la haine des Chrétiens, qui finiront par la massacrer, la dépecer, la démembrer, exhibant par la rue les pièces sanguinolentes de son corps. Sans commentaire. Réfutant Ptolémée qui croyait encore au mouvement circulaire des planètes,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 mars 2012

Des QUATRE FIGURES de l'ANIMUS : JUNG

Décrivant les structures de l’Animus, Jung repère quatre figures principales, qui pourraient aussi bien correspondre à quatre stades de l’évolution psychique de l’individualité masculine. L’animus est le principe de l’inconscient chez la femme. Ce qui l’attire chez l’homme c’est précisément d’y retrouver une des quatre figures cardinales. Au sens strict l’animus relève de la psychologie féminine. Mais je pense que cette analyse permet également de décrire une évolution souhaitable pour l’homme lui-même, selon la formule de Goethe qui... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 novembre 2011

Du NARCISSISME INTELLECTUEL : LOU ANDREAS SALOME

Lou Andréas Salomé n'est certes pas une "bonne femme". Riche, très cultivée, instruite de sciences et de philosophie, son projet, son seul projet, semble être de se réaliser elle-même, de vivre une existence riche de rencontres et de découvertes, d'accomplir l'exigence pressante de son daïmon. Nietzsche, Paul Rée, plus tard Rilke seront fascinés par cette intelligence exceptionnelle concentrée dans un regard de feu.  Ce n'est pas exactement l'amour qu'elle recherche. Elle n'a rien de cette "anima" que Jung considère comme le... [Lire la suite]
09 décembre 2010

De l' ANIMUS , chez la femme, et chez l'homme.

Jung avait, en tant qu'homme et thérapeute, découvert en lui-même cette Forme inconsciente, prégnante  et quasi irrésistible qu'il baptisa "Anima". Par souci d'équilibre il en vint, pour la femme, à poser un contraire apparenté, qu'il appella "Animus". L'animus séduit la femme, dans un mélange de fascination et de crainte. Cela donne certaines passions amoureuses fort ambiguës. Je pense à la relation qu'entretint Hannah Harendt avec Heidegger, et plus près de notre  sujet, Sabrina Spielrein avec Jung.... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:16 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 janvier 2008

La VOIX de l'ANIMA

Je m'efforce de mieux saisir ce qu'est l'Anima. Parfois je crois comprendre, parfois cela m'échappe à nouveau, comme un rêve dont on essaie en vain de fixer les images et le sens. Je pense que pour avancer je dois renoncer à toute tentative intellectuelle pour me laisser aller dans les méandres de la sensation, du  sentiment et de l'intuition. Jung raconte comment, bloqué dans son évolution psychique, incapable de former une suite d'idées cohérentes sur son ressenti, avait trouvé une technique originale : il abandonnait toute... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,