28 septembre 2007

AION CHRONOS KAIROS

Voici la grande triade du temps. De toujours règne l'Aion sur la terre, toutes les terres, proches, lointaines, habitées, inhabitées. Il règne sur les océans, les avalanches de nuages, les astres innombrables, les insectes, les dieux et les hommes, sur toute vie et non-vie dans l'univers immense. Il n'est ni dieu ni les destin. Il est le temps incalculable de l'éternité ; il est ce qui n' a jamais commencé et qui jamais ne finira. Il est le Tout qui contient tout. Héraclite disait qu'il est comme un enfant qui joue au tric-trac :... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 mai 2007

De la fugitivité

 Freud aborde le problème de la fugitivité dans un article tardif, où il essaie de consoler un poète qui gémit sur la fuite du temps, en faisant valoir l'éternel renouvellemnt de la nature. Mais un mélancolique ne voit que le déclin, sans voir le renouveau, car pour lui tout coule vers la décomposition. Le mélancolique est l'homme de la ruine universelle, du déchet, de la déjection plus que de la mort, qui lui apparaîtrait plutôt comme une délivrance. La poésie est-elle d'essence mélancolique? Quand on dit que le présent ne dure... [Lire la suite]