24 juillet 2009

Du A PRIVATIF - et des passions

Le "A" , comme préfixe, est privatif. Le privatif n'est pas un négatif. D'emblée nous avons trois régimes : le positif, le négatif et le privatif. Prenons l'exemple de "thymos", le "coeur", siège de l'affect et des émotions, zone de l'humeur. Nous avons, en grec, trois idées distinctes. Euthymie, la bonne disposition, la joie. Dysthymie, le désordre affectif. Athymie, disposition non passionnelle. "Dys" marque le trouble, "A" la non-présence, qui n'est pas exactement l'absence. Sur... [Lire la suite]