01 février 2018

LA SOUFFRANCE de la SOLITUDE

  Je ne puis commencer à écrire que lorsqu'un morceau de phrase déjà constitué se présente à mon esprit, une association de mots et de sensations pour ainsi dire gratuites, parfois un bout de vers qui pourrait donner lieu à un poème. Je m'étonne toujours de ce merveilleux éveil de l'esprit, de cette miraculeuse disponibilité du langage, de cette grâce qui vient comme " un oiseau qui passe" (Victor Hugo). Le thème n'est pas toujours très élevé, ce peut être une impression figitive, un émoi du coeur, et parfois c'est la pensée de... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

14 septembre 2015

"LA VIEILLESSE COMME UN PORT..."

  "Ce n'est pas le jeune qui est bienheureux, mais le vieux qui a bien vécu : car le jeune, plein de vigueur, erre, l'esprit égaré par le sort ; tandis que le vieux, dans la vieillesse comme dans un port, a ancré ceux des biens qu'il avait auparavant espérés dans l'incertitude, les ayant mis à l'abri par le moyen sûr de la gratitude" (Charis, grâce, gratitude). L'opposition véritable n'est pas entre le jeune et le vieux, comme une lecture rapide pourrait le faire croire, mais entre l'égarement et l'ancrage. Il est vrai que... [Lire la suite]