29 octobre 2010

HASARD donne les PENSEES, HASARD les ÔTE

"Hasard donne les pensées, hasard les ôte ; point d'art pour les conserver ni pour les acquérir". (Pascal, Pensée 370). Il faut prendre le temps, entrer dans ce vertige. Se laisser porter par l'irrévérence, le tourbillon de cette phrase qui emporte nos fallacieuses illusions de maîtrise, nos constructions laborieuses et controuvées. "Point d'art"  ... le roi est nu, lui qui se voulait souverain dans le temple de sa subjectivité. Comme des  feuilles sous l'orage, les pensées vont et viennent, ballet... [Lire la suite]

16 août 2010

LE TRAGIQUE et la POSITION ETHIQUE

Le tragique c'est l'acceptation inconditionnelle d'une proposition de base : le besoin de sens est le fondement non-su de la posture religieuse, si bien que le tragique se définit à l'inverse comme accueil de l'Ab-sens. Le référent de la position tragique c'est le réel en tant que tel. La vérité n'est pas l'affirmation et la recherche du sens, mais la contemplation désintéressée du réel comme Ab-sens. Dés lors le savoir est toujours relatif, non pas nul mais sujet à doute, structurellement, dès le départ et jusque dans ses résultats,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 juillet 2010

Du SENS - et de l'AB-SENS

Qu'est-ce qui fait sens? C'est d'abord une motivation, un désir. Si je me forme dans une branche professionnelle, c'est que, dans ce métier, j'espère exprimer quelque chose de ma propre nature, agir mes capacités physiques et psychiques, réaliser un projet. Manifestation de la santé fondamentale, de l'énergie pulsionnelle, des forces actives que je sens bouillonner en moi, et qui exigent une expression libre. Mais cela ne suffit pas. Si je veux devenir boulanger c'est pour faire du pain. L'activité est orientée vers la réalisation... [Lire la suite]
05 juillet 2010

REEL, SAVOIR,VERITE : le trépied de la connaissance

Pour connaître l'orientation fondamentale d'un discours, et pour juger de sa pertinence, il faut considérer trois termes : réel, savoir, vérité, et examiner leur rapport stucturel. A partir de quoi on peut découvrir leur relation explicite et implicite au quatrième terme, qui décide de tout : le sens. La religion se définit par l'affirmation du sens. L'esprit religieux est celui qui ne peut se passer de sens, quitte à travestir la réalité, à procéder par déni du réel, par forclusion et forçage, pour rétablir l'indispensable illusion,... [Lire la suite]
16 avril 2010

VERITE , SAVOIR et REEL

La vérité ne saurait être l'adéquation du discours au réel puisque par hypothèse le réel nous est inconnaissable avant son surgisssement. On ne peut connaître que dans l'après coup. Et ce qu'on connaît alors n'est plus le réel en soi-même mais sa représentation. Certes, le surgissement du réel vient modifier nos représentations préalables, si du moins nous sommes capables de prendre acte de la modification, mais le tranchant du réel ne peut se maintenir tel quel dans la pensée. Il en résulte une transformation relative de la... [Lire la suite]