09 février 2011

TOUT DIRE ? - De la PARRHESIA KUNIQUE

Le philosophe Kunique se fait fort de tout dire sans retenue, sans considération pour la politesse, la convention, l'usage, l'autorité, la pudeur. Impudent et impudique, il dénonce inlassablement le truandage des puissants, la corruption, l'hypocrisie morale, les fausses valeurs de la république et de la religion, les conduites passionnelles, le lucre et la bêtise. Observateur (epi-skopos) de l'inconduite, il la traquera, la dénoncera sans relâche, sans crainte aucune, au risque même de sa vie, estimant qu'il n'est valeur plus haute... [Lire la suite]

04 janvier 2011

PHILOSOPHIE, NON-PHILOSOPHIE et A-PHILOSOPHIE

Si la philosophie est classiquement un discours sur l'être dont la finalité serait la vérité (Platon définissait le philosophe comme un chasseur de réel) il est évident qu'elle est tributaire du langage, de ses ressources et de son efficace propre, mais forcément de ses limites, conscientes ou inconscientes. Elle ouvre d'un côté, et elle ferme de l'autre, se condamnant, comme tout discours de savoir, à une suite ininterrompue de révolutions, comme fait la science de son côté. Le savoir avance par crises surmontées, par poussées et... [Lire la suite]