16 janvier 2017

DU TOUT ILLIMITE : EPICURE

  Voici quelques propositions simples : Epicure, Lettre à Hérodote, 38, 39. "Rien ne naît du non-être. Rien ne retourne au non-être. Ainsi le tout était toujours tel qu'il est maintenant et il sera toujours tel : car il n' y a rien en quoi il change, puisqu'en dehors du tout il n'est rien en quoi, s'il y pénètre, il puisse se transformer."   Pour comprendre correctement ces propositions il faut bien voir qu'elles portent sur le tout en tant que tout, et non sur les formes internes qu'il recèle. C'est le tout qui ne... [Lire la suite]

24 octobre 2016

CONTEMPLATION du TOUT : Marc-Aurèle et Lucrèce

  Marc-Aurèle : " Un immense champ libre s'ouvrira devant toi, car tu embrasses par la pensée la totalité de l'univers, tu parcours l'éternité de la durée, tu considères la rapide métamorphose de chaque chose individuelle, la brièveté du temps qui s'écoule de la naissance à la dissolution, l'infinité qui précéda la naissance, l'infinité qui suivra la dissolution". (IX, 32) C'est là un "exercice spiriruel" familier des stoïciens : élever le regard vers les cimes du cosmos, parcourir en pensée l'immensité de l'espace et du temps,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 janvier 2016

PHILOSOPHIE pour AUJOURD'HUI

  Dans l'immense littérature philosophique peu de textes me parlent vraiment. Beaucoup sont irrémédiablement datés, dès lors illisibles. Ce qui survit, et nous interroge toujours encore, c'est une poignée d'oeuvres que ni le temps ni la mode ne démodent. Ajoutez à cela que le goût personnel, le désir subjectif, l'idiosyncrasie propre du lecteur effectuent un tri sévère, écartent sans pitié ce qui ne rencontre pas sa problématique. Nietzsche remarquait que si le contenu d'une philosophie peut vieillir, la personnalité, quand elle... [Lire la suite]
11 février 2014

Du TOUT et de l' INSTANT : Epicure

    Si le Tout est le Tout, il ne supporte nul acroissement et nulle déperdition. Il est à chaque instant la totalité en acte. Il ne manque jamais de rien, ne compense nulle déperdition et ne prépare nulle amélioration. Encore moins travaille-t-il à dégager un sens, à clore un processus, à se dépasser lui-même dans un achèvement final. Nous sommes à mille lieux des conceptions créationnistes qui prétendent déterminer une origine, et des eschatologies qui définissent un point d'arrivée, une Fin des Temps qui livreraient le... [Lire la suite]