04 avril 2018

ODE à PYRRHON : Timon de Phlionte

  Voici l'éloge que Timon composa à l'adresse de Pyrrhon :   "O vieillard, ö Pyrrhon, comment et d'où as-tu trouvé moyen de te dépouiller   De la servitude des opinions et de la vanité d'esprit des sophistes ?   Comment et d'où as-tu dénoué les liens de toute tromperie et de toute persuasion ?   Tu ne t'es pas soucié de chercher à savoir quels sont les vents   Qui dominent la Grèce, d'où vient chaque chose, et vers quoi elle va". Les "sophistes" ici nommés ne me semblent pas correspondre à ceux... [Lire la suite]

16 mars 2018

DE l' APPARESCENCE : apparaître, apparition, apparence

  Le grec ancien dispose d'un mot fabuleux "phainesthai", que nous rendons chichement par "apparaître". Phainesthai c'est paraître à la lumière (phaos), se manifester comme forme visible à la lumière, advenue miraculeuse que Lucrèce rend si bien dans son "ad luminis oras" - aux rivages de la lumière. Cette apparition de la chose à la lumière notre "apparaître" n'en signale qu'une pauvre réduction : on voit le mouvement, l'avancée, le geste de se poser dans un espace, d'occuper un lieu, on ne sent pas l'élément lumineux qui... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 septembre 2012

Du PLAN d' IMMANENCE

          « L’apparence l’emporte sur tout » écrit Timon, qui passe pour un fidèle défenseur de la sagesse pyrrhonienne. Cela signifie qu’il n’existe que des apparences, ou mieux des apparaître-disparaître, lesquels ne renvoient  à nulle essence fixe et permanente, à nul Etre. Il s’agi t de ruiner à tout jamais l’opposition classique de l’apparence et de l’essence, de l’être et de l’apparaître : le terme même d’apparence devient caduc, puisque « rien » n’apparaît plus, si... [Lire la suite]