30 mars 2016

De la SIMPLICITE (2) art et nature

  Simplicité n'est pas simplesse. Il faut être bien simple pour s'imaginer que le grand art soit le fruit d'une spontanéité toute naturelle, et qu'il suffise d'écouter son coeur pour écrire de beaux poèmes. Vous connaissez sans doute ce passage fameux de Tchouang-Tseu consacré à l'art du boucher : s'il est capable, aujourd'hui, de découper son boeuf sans la moindre hésitation, suivant l'écheveau compliqué des articulations, tranchant et taillant d'un seul mouvement continu et fluide, c'est au terme d'une très longue pratique. Au... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 septembre 2012

LE REVE du PAPILLON : Tchouang Tseu

        "Jadis, moi, Tchouang-Tchéou, je rêvais que j'étais un papillon qui voltigeait, et je me sentais heureux ; je ne savais pas que j'étais Tchéou. Soudain je m'éveillai et je fus moi-même le vrai Tchéou. Et je ne sus si j'étais Tchéou rêvant qu'il était un papillon ou un papillon rêvant qu'il était Tchéou" (Tchouang Tseu, 2). Suis-je un homme ou un papillon, si je change constamment d'état, privé d'assise, d'assiette stable et constante. Où trouvera-t-on quelque critère nécessaire et indubitable? Il n'y... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,