11 octobre 2017

Du JARDINAGE PHILOSOPHIQUE : LA FONTAINE PHILOSOPHE

  Ecoutons La Fontaine :   Un philosophe austère, et né dans la Scythie Se proposant de suivre une plus douce vie Voyagea chez les Grecs, et vit en certains lieux Un sage assez semblable au vieillard de Virgile, Homme égalant les rois, homme approchant des dieux, Et, comme ces derniers, satisfait et tranquille. Son bonheur consistait aux beauté d'un jardin. Le Scythe l'y trouva qui, la serpe à la main, De ses arbres à fruits retranchait l'inutile, Ebranchait, émondait, ôtait ceci, cela     ... [Lire la suite]

21 mars 2016

De l' OBJET PERDU

  Depuis quelques jours je ne puis me détacher d'une question qui me semble essentielle : l'objet perdu c'est quoi ? Peut-on s'en faire une idée un peu plus précise ? Et si psychiquement il n'est perdu qu'à demi, ou pas du tout, que se passe-t-il ? En quoi cette notion d'objet perdu peut-elle apporter un éclairage nouveau sur l'antique problème de la souffrance comme donnée constitutive de l'existence humaine (Bouddha) ? A vrai dire la philosophie n'ignore pas ce problème mais elle le traite de manière imprécise et abstraite.... [Lire la suite]
09 septembre 2011

La SAPIENCE de MONTAIGNE

"Moi, qui ne manie que terre à terre, hais cette inhumaine sapience qui nous veut rendre dédaigneux et ennemis de la culture du corps. J'estime pareille injustice de prendre à contrecoeur les voluptés naturelles que de les prendre trop à coeur.(...) Il ne les faut ni suivre ni fuir, il faut les recevoir. Je les reçois un peu plus grassement et gracieusement, et me laisse plus volontierrs aller vers la pente naturelle". C'est là confession d'un homme qui sent les urgences du vivre, conscient de la précarité de la vie, et de la santé.... [Lire la suite]
18 octobre 2010

Du CONTENTEMENT

"Vivre content", voilà un beau programme, et une noble ambition! Mais au moins cela est relativement réalisable. Mais attention, être content ce n'est pas être contenté, et encore moins être heureux. Qui peut se déclarer contenté, s'il est bien clair que pour cela il faille un improbable concours de circonstances, une occurrence parfaite des objets et des situations qui nous donneraient une pleine et entière satisfaction, dans une adéquation durable du désir et des rencontres? Quant au bonheur, les conditions sont telles... [Lire la suite]
13 janvier 2009

De la COMPLEXITE du MOI : II

Dans la pensée grecque nous trouvons, je crois, une hiérarchie en trois registres, représentée traditionnellemnt par les trois degrés de l'animalité, de l'humanité et de la divinité. Avec Epicure nous avons trouvé le statut fondamental de l'humanité dans une conception atomistique et éthique. L'homme s'élève au dessus de l'animal non par quelque essence supérieure mais par la seule conscience. Quant au divin, il est poins représenté dans les dieux traditionnels (qui sont expédiés par Epicure dans quelque lointain intermonde) que dans... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,