31 août 2017

Du REVE et de l'ENIGME

  "Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant D'une femme inconnue et que j'aime et qui m'aime Et qui n'est chaque fois ni tout à fait la même Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend" - Verlaine   Voilà bien un thème onirique majeur : c'est une femme, c'est la même, et ce n'est pas la même, mais chaque fois se renouvelle le sentiment d'un déjà connu, d'une familiarité troublante, figure d'un passé lointain, et si proche, et qui revient, encore et encore. Qui donc est-elle pour éveiller telle émotion de... [Lire la suite]

18 juillet 2016

Le DAIMON et l' IVRESSE

  Réfléchissant sur ma vie j'estime que je n'ai pas de quoi pavoiser. Cela du moins m'évitera de me prendre au sérieux, ou de jouer au mage. On ne joue de que trop, oubliant volontiers combien on est joué, jusque dans ces décisions que l'on prend, dont on ne saurait mesurer les causes et les conséquences. Dans toute intention, dans tout acte, il y a ce que l'on sait, et ce que l'on ignore, toute une part d'imprévisible qui suit comme l'ombre la lumière. Il y a la part du hasard, mais encore une part qui tient à l'obscurité de... [Lire la suite]
30 mars 2015

La PLEUREUSE et l' ACCOUCHEUSE : DELEUZE

  "Si je n'étais philosophe, j'aurais voulu être une pleureuse" déclare, je crois, Deleuze dans un entretien. Voilà qui surpendra le lecteur, familier des invectives de l'auteur contre les passions tristes, et de sa revendication passionnée pour un spinozime actif et affirmatif. Pourtant cette déclaration ouvre le champ à une méditation intéressante sur le fondement subjectif de l'acte philosophique, sur ce "pathos" inaugural qui, selon Platon, détermine l'entrée en philosophie. Remarquons que Epicure y souscrit à sa manière, en... [Lire la suite]
12 juin 2012

SPIRITUALISER les PASSIONS

        Spiritualiser les passions…Ce n’est ni refouler, ni cliver, ni dénier.  C’est travailler avec elles, jouer avec elles, entretenir avec elles un accord à la fois amical et polémique. Car on ne saurait les combattre de front, l’intelligence serait perdante à tous coups. Mais elle n’est pas sans pouvoir, à condition de les accueillir d’abord dans leur foisonnement, leur exubérance, les laisser se déployer dans leur sauvagerie, pour mieux en observer la puissance, la prodigalité, et le désordre, et... [Lire la suite]
14 février 2012

SOCRATE FAIS DE LA MUSIQUE! : APOLLON

  Du fond de sa prison d’Athènes, attendant l’heure de boire la ciguë, Socrate entend le dieu qui lui parle en songe : « Socrate, fais de la musique ! ». Cette injonction tardive, trop tardive pour être suivie d’effet, nous fait considérer Socrate d’un autre œil. Peut-on vraiment imaginer, penser un Socrate musicien ? Lui, qui fut aussi éloigné qu’il est possible de l’univers de la création artistique, comment aurait-il pu oublier sa rage dialectique, sa passion d’interroger et de confondre, sa pratique... [Lire la suite]
28 janvier 2011

TETRALOGIKON : musique et philosophie.

"Souvent, dans ma vie passée, j'ai eu la visite du même songe : il apparaissait tantôt sous une forme, tantôt sous une autre, mais il me disait toujours la même chose : "Socrate, fais oeuvre de poète et cultive la musique". Et moi, jusqu'ici, je croyais que c'était précisément ce que je faisais qu'il m'encourageait et m'excitait à pratiquer, et que, comme on encourage les coureurs, le songe m'excitait, moi aussi, à poursuivre mon occupation, à pratiquer la musique ; car pour moi, la philosophie est la musique la plus haute, et c'est à... [Lire la suite]