08 avril 2014

D la FOUDRE : Romain Rolland

      "J'ai toujours vécu, parallèlement deux vies, l'une, celle du personnage que les combinaisons des élements héréditaires m'ont fait revêtir, dans un lieu de l'espace et du temps, l'autre, celle de l'Etre sans visage, sans nom, sans lieu, sans siècle, qui est la substance même et le souffle de toute vie". Deux vies parallèles, deux consciences, deux modes hétérogènes : la vie d'un sujet singulier pris dans les rêts du temps social, et celle de l'union indicible, de l'absorbtion dans le Tout, ici nommé l'Etre,... [Lire la suite]

07 avril 2014

ROMAIN ROLLAND expose EMPEDOCLE

      Alors que la guerre fait rage tout autour de lui Romain Rolland médite l'enseignement d'Empédocle et croit lire dans le message du Grand Sicilien antique une frémissante leçon de vérité. Vérité double exposée en deux ouvrages différents, le grand poème "De la Nature" qui décrit les lois éternelles de l'univers, et "Les Purifications" qui exposent les raisons du grand malheur et dessinent un chemin de libération. D'un côté le cycle éternel, toujours renaissant des rapports polémiques de l'union (Philia) et de la... [Lire la suite]
08 juin 2009

AMOR NATURAI : le SOUVERAIN BIEN

Spinoza définit le Bien suprême, et l'accès à la plus grande béatitude : "amor intellectualis dei". Cela se traduit : amour intellectuel de dieu. Mais tout ceci est du langage codé. Intellectualis : intellectuel, mais dans un sens très particulier, quand on se souvient que l'intellect, pour Spinoza représente le troisième genre de connaissance, le plus élevé : savoir la vision intuitive et unitive de la plus absolue réalité, contrairement à l'opinion qui n'est que particulière et partisane, et à la raison qui ne connaît que... [Lire la suite]