11 avril 2012

Le DIRE du NON-DIRE : de l' impossible

  Un lecteur m’écrit : « Quand le mot manque la pensée peut le créer ». Intervention judicieuse, certes, puisque c’est exactement ce que font les philosophes en créant des concepts qui saisissent et expriment une vision nouvelle et originale de la réalité. L’atome de Démocrite, la durée de Bergson, le Vouloir-Vivre de Schopenhauer sont de belles et fécondes créations qui nous donnent à penser ce qui avant eux restait inaperçu. Le concept est un révélateur. Le penseur agit comme le poète : il fait exister, il... [Lire la suite]

09 février 2012

"Je me suis cherché moi-même" (2)

Chercher c’est tourner autour (circa : autour de). Autour de quoi ? D’un trou. C’est le trou du réel. Cela clairement posé il n’est plus rien à chercher. Le réel épuise tout, contient tout. Il est le Tout. Mais cela, d’ordinaire, nous ne le savons pas, aussi continuons-nous à chercher, à nous débattre comme des enfants dans les ténèbres. Mais celui qui comprend cela est délivré. Il peut dire comme Pyrrhon : fin de la quête. Au-delà, toute quête est toxique et ne fait qu’entretenir le trouble de l’âme. Se chercher... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 10:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 septembre 2011

De l'ACHEVEMENT de la PHILOSOPHIE

Existe-t-il un achèvement en philosophie? Est-il possible qu'un jour le philosophe puisse déclarer : je me suis cherché moi-même, et je me suis trouvé? Une telle assertion paraîtra prétentieuse, mais elle se vérifie dans le sens interne, dans la certitude subjective où le sujet est seul juge, se répondant à lui-même, se confirmant lui-même dans l'affirmation. Nul ne peut, de l'extérieur, objecter quoi que ce soit car toute objection se fera  du point de l'objecteur. Cet achèvement ne se fonde point sur une excellence, sur une... [Lire la suite]
07 août 2011

DE LA VERITE : DEMOCRITE (4)

                                                                 IV                                                               "OU MALLON"   Comment soutenir encore, comme fait une insistante tradition, de... [Lire la suite]
21 juin 2011

L'INDICIBLE de la SINGULARITE

Retour à la singularité. La singularité c'est du réel sans concept. Du réel dans la mesure exacte où existe un être dans le monde, qui a fait son apparition concrète (genesis), située dans l'espace et le temps, qui se développe selon sa propre logique interne (phusis), résiste aux agressions du dehors, un certain temps, puis décline et se désagrège. Tout ce qui est composé se décompose selon l'ordre du temps. A cela il n'est nulle exception. C'est la loi du réel. La singularité est une composition plus ou moins homogène,... [Lire la suite]
26 avril 2011

DEAMBULATIONS de SURFACE : Phie de la non-pensée : 3

                              DEAMBULATIONS  DE SURFACE                                                      I     La Surface Absolue est le degré zéro de la représentation. Comblées les crevasses, les profondeurs mystiques et les grottes des anachorètes, arasés les palais, les... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 18:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 avril 2011

DE l APHASIE : Phie de la Non Pensée IV

                                                 DE  L’ APHASIE                                                            I      L’aphasie pyrrhonienne n’a rien d’un mutisme pathologique, d’une parole entravée ou impossible.... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 avril 2011

Le Secret d'Epicure (suite 1)

                                                                     II         EPICURE  à  PYRRHON,  salut              Excellent ami ! Quelles que soient les oppositions que certains se plaisent à remarquer entre nos idées philosophiques, je sais bien que nul n’est plus cher à... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2011

Du NON-SAVOIR : TETRALOGIKON

"Que sais-je?" se demande Montaigne. Il conclura qu'il ne sait pas grand chose, contestant même de savoir qu'il sait ou qu'il ne sait pas. Position authentiquement pyrrhonienne, qui lui vaudra les foudres de Pascal. Ce qui m'intéresse dans cette aporie montanienne c'est la question si justement posée, et son actualité récurrente, en notre époque surtout qui se flatte tant de savoir sur toutes sortes d'objets, quand l'essentiel nous échappe et nous navre. La science, qui nous a tant promis, ne nous éclaire guère sur notre position,... [Lire la suite]
14 janvier 2011

TETRALOGIKON : de la VERITE

"S'efforcer à faire meilleure la prochaine étape, tant que nous sommes sur le chemin. Puis, arrivés au terme, se réjouir de manière égale." (Epicure : sentence vaticane, 18). Il existe un chemin vers l'excellence, que nous pouvons parcourir étape par étape. C'est le travail de la pensée éclairée par la connaissance, l'expérimentation méthodique, le raisonnement. Hygiène, médecine, philosophie. On n'insiste pas assez sur la dimension volontaire, sur le tonos (l'effort) requis pour la progression éthique, selon une vision paresseuse,... [Lire la suite]