19 mai 2016

POUVOIR et PUISSANCE

  La philosophie n'est pas un pouvoir. L'Etat est un pouvoir, avec son administration, sa police et son armée. La finance est un pouvoir.  Face à ces géants, la philosophie compte pour rien. "Combien de bataillons" demande Staline au sujet du Vatican. Mais, face à la philosophie, même le Vatican est un pouvoir, et pas des moindres. Parfois, irrités par cette absence flagrante de pouvoir, qu'ils confondent avec l'impuissance, certains philosophes rêvent de devenir des tyrans, ou des despotes éclairés, d'exercer une influence... [Lire la suite]

14 juin 2013

FORTUNA et VIRTU : MACHIAVEL

    "Comme notre libre arbitre ne peut disparaître, j'en viens à croire que la fortune est maîtresse de la moitié de nos actions, mais qu'elle nous abandonne à peu près l'autre moitié. Je la vois parielle à une rivière torrentueuse qui dans sa fureur inonde les plaines, emporte les arbres et les maisons, arrache la terre d'un côté, la dépose de l'autre ; chacun fuit devant elle, chacun cède à son assaut, sans pouvoir dresser aucun obstacle. Et bien que sa nature soit telle, il n'empêche que les hommes, le calme revenu,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:11 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juin 2009

De l' HETERONOMIE et de l' AUTONOMIE

"Nomos" c'est la loi, par opposition à "Physis", la nature. C'est le propre de la culture de nous faire basculer de gré ou de force sous l'égide de la loi sociale, des obligations et des interdictions, des conventions juridiques, politiques, voire religieuses. D'aucuns, comme les Kuniques, restent intangiblement fidèles à la nature et contestent violemment toute ingérence du Nomos. Diogène par exemple se réclame du vrai Zeus contre les déités civiques et rejette toute convention au nom de la vertu de nature. C'est... [Lire la suite]