29 mars 2012

KHAOS et la LUMIERE : Héraclite

    Au début était Khaos, la grande Faille. On encore la Nuit, à entendre comme le fond sans fond précédant toute émanation, source universelle. Du fond sourd, éternellement  jeune, vivante et créatrice, la nature, Physis, en sa prodigieuse prodigalité. Les Chinois disent : la Mère des dix mille êtres, la Femelle obscure. Mais ne soyons pas dupes de la formule : « au début » n’a pas de début, est de tous les débuts, à chaque matin du monde, éternelle aurore qui déjà a lui, qui luit ce matin même,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 13:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 janvier 2010

L'HUIS de la FEMELLE OBSCURE : LAO TSEU

"L'esprit de la Vallée ne meurt pas" Cela s'entend de la Femelle obscure.     "La porte de vallée obscure" S'entend de la racine de Ciel et Terre. Ininterrompue, elle paraît durer toujours. Son usage ne l'épuise pas.    Lao -Tseu : Tao tö King (VI) traduction de Marcel Conche.     Il est une secrète parenté entre les sagesses archaïques d'Orient et d'Occident. Comment ne pas songer ici à Hésiode et Anaximandre? La Femelle obscure,... [Lire la suite]