20 mai 2016

PUISSANCE et POUVOIR (2)

  Si LA femme n'existe pas, comme le soutient sans rire un célèbre psychanalyste, il existe bien des femmes, et de toutes sortes et conditions. Je ne suis pas de ceux qui méprisent, haïssent et abaissent les femmes, mais à l'inverse je ne supporte pas qu'on les idolâtre. Gynophobie, gynolâtrie, deux variantes de la même bêtise, qui dans certains cas, atteint des sommets vertigineux. Je déteste autant l'exhibitionnisme que la claustration, dont le voile intégral est le détestable symbole.  On peut, en tant qu'homme,... [Lire la suite]

30 septembre 2015

De la LIBERTE du PHILOSOPHE

  Pouvez-vous imaginer le bon Immanuel Kant, couché de tout son long dans un parc public de Koenigsberg, voyant passer devant lui le roi de Prusse avec toute sa cour, lui jeter au visage, comme fit Diogène naguère : "Ote-toi de mon soleil !". Cet apologue nous fait mesurer l'incommensurable distance entre la philosophie antique et la nôtre. Tout au plus peut-on encore admirer Jean-Paul Sartre juché sur un tonneau, haranguer les ouvriers de Billancourt. C'était dans les parages de Mai 68, et depuis nous n'avons plus que de pâles... [Lire la suite]
13 février 2012

SAVOIR, DEVOIR, ESPOIR : Epicure contre Kant

Emmanuel Kant estimait que le philosophe devait s’efforcer de répondre à trois questions cardinales : Que puis-je savoir ? Que dois-je faire ? Que puis-je espérer ? Permettez-moi de donner mes propres réponses, sous réserve d’inventaire. Que puis-je savoir ? Pas quelque chose. Que dois-je faire ? Ce que je peux. Que puis-je espérer ? Rien. Je remarquerai d’abord que les trois questions renvoient à la juridiction de l’autre. Ce que je peux savoir est dans le champ extérieur à moi. Mais cela n’est... [Lire la suite]
29 juin 2011

"TU DOIS CHANGER TA VIE" : SLOTERDIJK

"Tu dois changer ra vie". C'est le titre du dernier ouvrage monumental de Peter SLOTERDIJK. C'est d'abord l'injonction finale d'un sonnet de Rilke : Torse d'Apollon. Ce qui m'interpelle dans cette formulation c'est l'impératif catégorique, digne de Kant : "tu dois". Pour moi qui ai passé ma vie à défaire les impératifs cette exigence sonne d'abord comme une trompête du jugement dernier. Passées la surprise et l'exaspération, je réfléchis de plus près :  ne serait-ce pas là le seul fondement possible d'une morale de notre temps? ... [Lire la suite]
09 juin 2010

VIOLENCE et CREATIVITE SYMBOLIQUES

Caractérisant l'entrée de l'infans dans le processus culturel, Kant déclare fort honnêtement que l'accord est "pathologiquement extorqué". Avant même que de naître ne suis-je pas déjà catalogué, identifié, nommé, chargé des espérances familiales, fruit et porteur de désirs dont l'existence et la portée me sont totalement étrangères, façonné en somme par des forces obscures qui m'enveloppent, et dont le sens me restera longtemps étranger, voire impénétrable. Dans certaines familles l'enfant était marié avant même que de voir le jour,... [Lire la suite]
19 juin 2009

De l' HETERONOMIE et de l' AUTONOMIE

"Nomos" c'est la loi, par opposition à "Physis", la nature. C'est le propre de la culture de nous faire basculer de gré ou de force sous l'égide de la loi sociale, des obligations et des interdictions, des conventions juridiques, politiques, voire religieuses. D'aucuns, comme les Kuniques, restent intangiblement fidèles à la nature et contestent violemment toute ingérence du Nomos. Diogène par exemple se réclame du vrai Zeus contre les déités civiques et rejette toute convention au nom de la vertu de nature. C'est... [Lire la suite]