29 juillet 2015

L'ARC et la DANSE : Empédocle et Héraclite

    Empédocle parle du dieu : "Dans ses membres il n'est point pourvu d'une tête identique à l'homme, ni de son dos ne pointent deux rameaux, il n'a pas de pieds ni de genoux agiles, ni de parties velues, mais seulement un coeur sacré et indicible qui se meut, dont les pensées rapides comme la flêche s'élancent à travers le monde entier" (DK, 134 - traduction Colli). Empédocle rejette vivement toute représentation anthropomorphe pour dégager une nouvelle conception du divin, conformément à son immense projet de... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 janvier 2010

Sur une PAROLE d' HERACLITE

"Je me suis cherché moi-même". Voilà qui pourrait figurer au fronton de tous les temples, et nommément ceux d'Apollon : "Connais toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux". Mais Héraclite dit encore autre chose : il s'est cherché, mais ici il ne déclare nullement qu'il s'est trouvé, ni qu'il connaît l'univers et les dieux. Se chercher, voilà qui indique un mouvement initial, inaugural, voire initiatique : se mettre en mouvement hors de l'ignorance ou de la crédulité, ou des faux savoirs (le porc préfère la... [Lire la suite]
18 avril 2009

STELE pour HERACLITE

Sans toi que je suis pauvre, ô Mnémosyne Et comme un trèfle qu'on effeuille Les images, les mots gisant à terre Même l'amour ne garde souvenir! Mais celui qui passa la Grande Muraille N'a souci de songer, de penser, de rêver Les saisons passent comme feuilles Le jour, la nuit, qui peut les dissocier?
Posté par GUY KARL à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,