04 novembre 2019

HADES : la porte de l'inconscient

  Lors du grand partage inaugural Zeus s'attribue le ciel, Poseidon hérite de la mer et des eaux, Hadès du domaine souterrain. Il est le roi des Enfers. Mais il y a une région encore plus profonde, le Tartare, dans lequel ont été précipités les Titans, lorsque Zeus, après une longue lutte, a pris le pouvoir et distribué les lots. Le Tartare est la sphère ultime, inaccessible, refoulement primaire. Hadès est le dieu des morts. Mais les morts sont-ils bien morts ? Dans l'Iliade et l'Odyssée ils sont représentés comme des âmes... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 novembre 2019

Destination oubliée : poème

             Destination oubliée        Un vieux bonhomme marche avec sa canne      Où donc va-t-il, où donc croit-il      Que le mènent ses pas ?      Longs ou courts, vifs ou lents,      Nos pas nous mènent tous chez Hadès.
Posté par GUY KARL à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2019

La SIGNIFICATION d' HADES : Pyrrhon à Elis

  Hadès est le souverain d'en bas, le maître des enfers, le dieu redoutable et implacable de la mort. Par dérision on l'appelle Plouton, le riche, parce qu'il règne sur la multitude infinie des trépassés. Dans le monde grec il existe fort peu de sanctuaires qui lui soient consacrés. La ville d'Elis est une exception notable : la ville entretient un temple consacré au couple Hadès-Perséphone. On se demandera longtemps pourquoi Pyrrhon, qui professait l'abstention à l'égard de toutes les croyances, accepta le poste de grand... [Lire la suite]
06 mai 2019

DU SUJET : nécessité et injustifiabilité

  Poser le sujet est un acte philosophique à la fois nécessaire et injustifiable. Nécessaire à deux points de vue : d'abord comme personne morale et juridique, supposée responsable de ses actes. C'est une position de principe qui fait de chacun un justiciable en supposant en chacun la liberté de se déterminer en toute conscience. Si, à l'inverse, on pose que les gens sont rigoureusement déterminés par diverses causes psychologiques ou sociales il devient impossible de juger et de châtier. C'est d'ailleurs ce qui se passe dans... [Lire la suite]
11 octobre 2018

PYRRHON à ELIS

  La cité d'Elis, dans le nord-ouest du Péloponèse, était célèbre à double titre : elle avait la garde du site sanctuarisé d'Olympie qui accueillait tous les quatre ans les Jeux. Cette noble fontion lui assurait une sorte d'inviolabilité, fort appréciable en ces temps troublés où les Macédoniens dominaient la Grèce. Elis était également la seule ville qui possédât un temple en l'honneur d'Hadès : singularité de plus, si l'on songe qu'Hadès est le dieu des Enfers, le dieu "riche" (Pluton) qui recueille la foule intarissable des... [Lire la suite]
28 juin 2018

Sur la GRANDE PYRAMIDE : de la survie de l'âme

  Combien de millions de tonnes de pierres, de millions d'heures de travail, combien de vies sacrifiées - et tout cela pour un monstre pyramidal de 142 mètres de haut ! C'est impressionnant, et dérisoire ! Que cette montagne baroque brave si bien les ravages du temps n'empêche pas que le roi soit mort depuis 4600 ans, et - ironie supplémentaire - que les objets sacrés censés l'accompagner dans la vie éternelle aient été volés, et cela semble-t-il, peu de temps après le décès : les violeurs de tombe, en dépit de toutes les... [Lire la suite]
30 septembre 2013

Petite MEDITATION sur HADES

          Le réel est ce trou aux bords perlés qui appelle et repousse.       Perséphone et Hadès, noirs et superbes, interdisent la porte.       Nul ne franchit le seuil sans être pétrifié.   Elis était la seule ville en Grèce qui eût un temple d'Hadès. Ce dieu terrible que par dérision on appelait Plouton, le riche parce qu'il était riche de toutes les âmes des trépassés, faisait l'objet d'un culte indirect, souterrain en quelque sorte, à la différence des autres... [Lire la suite]
22 décembre 2010

VOYAGE AU PAYS SOMBRE : un conte d'hiver

Après sept semaines d'errance je décidai de me rendre au pays des Scytes. J'avais entendu dire que c'est là, au plus lontain du continent, que se trouvait la Porte des Enfers. J'étais làs de la vie, et je me dis qu'il fallait risquer le tout pour le tout. Je découvris enfin une éclaircie d'herbes rases entourée de grands arbres sauvages. Au milieu, un vaste trou sombre semblait donner dans les entrailles de la terre. Le lieu était désolé, comme figé dans la pétrification de l'éternité. Je fus fort surpris de voir apparaître, comme... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,