24 septembre 2017

Du GRAND AUTRE : statut du symbolique

  "A moi aussi le Grand Autre me manque" aurait déclaré Lacan. Voilà qui nécessite un peu de réflexion. Quel est donc ce Grand Autre dont le défaut nous hante, peu ou prou, et quelles en sont les conséquences ? Je prends le cas de la justice, dont chacun peut mesurer la caractère imparfait, conventionel et contestable. Nul ne sait, et ne peut savoir de science sûre, si un tel est vraiment responsable de son acte, s'il est coupable et redevable, à supposer même que l'on puisse établir qu'il en est véritablement l'auteur. Mais il... [Lire la suite]

16 juin 2015

Du GRAND AUTRE

  Voici une proposition qui ouvre : il y a de l'Autre. Sans quoi la répétition serait invincible, irrémédiable. Encore faut-il distinguer : pour qu'il y ait de l'Autre, il faut que l'autre qui se présente (autrui, le proche, le semblable) ne soit pas perçu comme trop semblable, reflet, miroir, ou pire encore, excroissance du Moi, comme on voit dans certaines organisations psychotiques, lesquelles opèrent un déni, où l'autre comme tel est purement et simplement forclos, sans représentation psychique dans la structure. Le pervers... [Lire la suite]
03 novembre 2014

La BONNE NOUVELLE

    J'ai utilisé ce terme de "kataphore" pour marquer une opposition à "métaphore". Metapherein c'est transposer, déplacer dans l'ordre du langage, symboliser. Démarche créative. Katapherein signifie : porter en bas, faire descendre, chasser par le bas, évacuer, porter au rivage, faire aborder. Et kataphora : chute, descente. L'idée est claire, il s'agit bien d'un travail de désidéalisation, de déconstruction, en opérant la chute de l'idole, du sens, de la valeur. C'est le mouvement d'alètheia, dévoilement, critique... [Lire la suite]
03 avril 2013

Du GRAND AUTRE

    C'est Lacan qui a introduit la notion de Grand Autre. Freud s'en tenait à la distinction topique du ça, du moi et du surmoi. On peut se demander dans quelle mesure le Grand Autre est une extension du surmoi, une sorte de passage à la limite. On y retrouve cette idée que l'Autre, comme le surmoi, exerce une pression sur le moi, une demande énigmatique souvent contraire aux intérêts immédiats. "Fais ceci, ne fais pas cela", avec des menaces de rétorsion : culpabilité, conduites d'échecs, dépression. La conception... [Lire la suite]