21 décembre 2016

FAUST : l'esprit et le corps

  J'éprouve depuis longtemps une sorte de fascination pour le début du Faust de Goethe, que je relis régulièrement, et que parfois je rêve de traduire. On connaît la scène : Faust est dans son atelier de recherche, épuisé, lassé de tout, et notamment des toutes ses incursions dans les domaines sacrés de la philosophie, du droit (qu'il nomme Juristerei, "judication", avec une nuance de mépris), de la théologie, et toutes ces connaissances lui laissent le goût amer de la futilité, de l'inutilité. Il conclut tristement "je vois que... [Lire la suite]

01 juillet 2016

ERREUR et INFINI : Goethe

  "La vérité répugne à notre nature, mais non l'erreur, et cela pour une raison fort simple : la vérité demande que nous nous reconnaissions pour des êtres bornés ; l'erreur nous berce de l'idée que, d'une manière ou d'une autre, nous sommes infinis".  GOETHE   Cette citation est d'une actualité brûlante lorsqu'on songe à certains projets d'"augmentation" de l'homme, qui s'ils ne sont pas tous déraisonnables, expriment, pour quelques-uns, une démesure pour le moins inquiétante.
20 avril 2016

L' ATELIER d' EROS : Goethe, Elégie VI

  L'ATELIER d'EROS : Goethe, Elégies Romaines, VI - Ce titre "Atelier d'Eros" est de moi.   Voici l'élegie sans doute la plus connue du recueil. J'ai tenu à la présenter ici dans une traduction personnelle, au plus près du texte d'origine : elle donne un tableau précis et vivant de l'"atelier d'Eros", dans cette synthèse remarquable du travail artistique et des joies de la volupté. Car il ne s'agit pas exactement d'amour, mais plutôt d'une célébration du plaisir telle qu'elle prévalait dans les oeuvres antiques. L'oeil et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 avril 2016

Le JARDIN d' EROS (2) : La Statue de Priape

  Voici l'Epilogue des "Elégies Romaines" de Goethe, dans une traduction personnelle. On pourrait l'appeler la Statue de Priape, dieu mineur mais célèbre pour son infatigable puissance sexuelle. L'auteur imagine une sorte de renaissance, due à la dextérité pieuse du sculpteur et du poète. C'est Priape en personne qui, ici, se lamente sur l'abandon dont il souffre les outrages, et se réjouit de cette résurrection inattendue.     "Dans le recoin du jardin, j'étais là, le dernier des dieux, Grossièrement formé ; le... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 avril 2016

Le JARDIN d' EROS : GOETHE

          "Voici mon jardin, j'y soigne les fleurs de l'amour,           Que la Muse a choisies, savamment disposées.       Ce rameau de fruits, les fruits d'or de la vie,            Heureux je l'ai planté, joyeux je veille sur lui.       Tiens-toi de côté, Priape, je n'ai rien à craindre  des voleurs ;            Que librement chacun cueille et jouisse, s'il veut.    ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 décembre 2015

GRODDECK : théorie du ça

  Si l'on considère, avec Groddeck, que la vie, comme la mort, sont des expressions du ça éternel et immanent, on en déduira nécessairement quelques propositions remarquables : La distinction traditionnelle du corps et de la psyché s'estompe : corps et psyché sont indissociables, étant ensemble et indistinctement des manifestations de l'énergie formatrice du ça. Il en résulte une approche médicale tout à fait nouvelle : considérer l'entièreté du patient, son mode d'être et de paraître comme une unité expressive. Affections... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 novembre 2015

NATURE, antidote au monstrueux

      Voici une page extraite de mon ouvrage "De la Faille et de la Vérité" qui présente un commentaire d'une phrase de Goethe, laquelle me travaille ces temps-ci, comme antidote nécessaire et bien-venu à l'agitation où nous sommes depuis peu. Ma question, face à la tumultuaire emprise de l'actualité sur les esprits, à l'impuissance où nous sommes d'agir par nous-mêmes et de changer l'état des choses, est celle-ci : comment mettre en place un filtre psychique qui nous évite de sombrer dans le désespoir, la haine ou... [Lire la suite]
09 août 2015

CHAP XX - De la SURFACE et du PLAN d' IMMANENCE

                       CHAPITRE VINGT : DE LA SURFACE et du PLAN d'IMMANENCE      TABLE  1 De la Surface Absolue  2 Du plan d'immanence  3 De la nature et du ça  4 Plan d'immanence, plan des différences  5 Des effets de surface  6 Il y a  7 Philosophie de la nature : Goethe  8 De la légèreté  9 Du miroitement sensoriel  10 Tragique et joie  11 Ecologie planétaire  12 Tuchè ... [Lire la suite]
03 août 2015

CHAP XXVIII - ETHIQUE

                   CHAPITRE VINGT HUIT : ETHIQUE       TABLE   1 Fondement de l'Ethique 2 Voie Moyenne 3 Ethique de l'Idiotie 4 Ethique de la Joie 5 Résolution éthique et savoir tragique 6 Sublimation 7 Du Deuil et de la Gratitude 8 Savoir, devoir, espoir 9 Programme de pratique épicurienne 10 De la Liberté de nature 11 Vivre et penser 12 Pratique du corps         1 Fondement de l'Ethique   A tout prendre,... [Lire la suite]
13 septembre 2012

L' HEURE PRESENTE

      "Persévérez et tenez-vous toujours ferme à l'heure présente. Chaque état présent, chaque seconde est d'une valeur infinie, car il sont les représentants de toute une éternité" Goethe: "Conversations avec Eckermann, page 79, Gallimard)
Posté par GUY KARL à 16:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,