11 novembre 2013

SINGULARITE et BEAUTE : la présence

    En écho au texte précédent :            "L'unicité transforme chaque être en présence, laquelle, à l'instar d'une fleur ou d'un arbre, n'a de cesse        de tendre, dans le temps, vers la plénitude de son éclat singulier, qui est la définition même de la              beauté". François Cheng, "Oeil ouvert et coeur battant" p 21, éd Littérature ouverte.
Posté par GUY KARL à 15:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :