08 mars 2017

De l' INEVITABLE et de l' IMPOSSIBLE : Cratès le Kunique

  Dans une lettre attribuée à Cratès le Kunique, disciple de Diogène, on trouve ce passage digne d'être relevé ("Les cyniques grecs", Babel) "...ne pas chercher à fuir l'inévitable ; car en voulant fuir ce qu'on ne peut fuir, on tombe inévitablement dans le malheur, et en aspirant à l'impossible, on court inévitablement à l'échec. (...) Nous connaissons l'angoisse, nous les hommes, quand nous souhaitons vivre une vie sans vicissitudes. Or c'est du domaine de l'impossible, parce qu'il est inévitable de vivre avec un corps,... [Lire la suite]

08 février 2011

POLITIQUE et PHILOSOPHIE : le discours kunique

Cratès le kunique : Lettre à ses disciples : "Il faut vous consacrer à la philosophie et non à la politique. En effet, ce qui enseigne aux hommes à savoir pratiquer la justice vaut mieux que ce qui les oblige à ne pas commettre l'injustice". La politique c'est le régime de la loi (nomos). On sait que les Kuniques méprisent la loi conventionnelle au nom d'une Loi toute autre, la loi de Zeus. Ils oppposent avec force la vertu de nature (arêtê-physis) à la convention culturelle, qui n'est que passion et fumée. Lorsque le... [Lire la suite]
06 février 2011

Le CHIEN de l'' ONCLE ARTHUR

POUR MICHELE et JEAN BERNARD : "Ce qui me rend si agréable la société de mon chien c'est la transparence de son être. Mon chien est transparent comme le verre. S'il n'y avait pas de chiens je n'aimerais pas à vivre". "Le chien, l'unique ami de l"homme, a un privilège sur tous les autres animaux, un trait qui le caractérise, c'est ce mouvement de queue si bienveillant, si expressif et si profondément honnête. Quel contraste en faveur de cette manière de saluer que lui a donnée la nature, quand on la compare... [Lire la suite]