16 octobre 2018

De la MALADIE de l'AME : Diogène d'Oenanda

  "Voyant que la plupart des hommes sont malades de fausses opinions sur les choses et n'écoutent pas le corps, les plaintes importantes et justes qu'il porte contre l'âme, à savoir que, par elle il est tourmenté injustement, accablé et entraîné vers des choses non nécessaires....nous avons voulu venir au secours des hommes de bonne composition". Dans ce passage Diogène d'Oenanda nous livre un diagnostic médical : la maladie vient d'un enflure de l'âme lorsqu'elle se laisse aller à des aspirations infinies qui nous vouent à... [Lire la suite]

12 septembre 2018

AUTOPSIE de la MORT

               "La mort ne nous fait rien. Ce qui est décomposé ne sent point, et ce qui ne                                                 sent point ne nous fait rien". Epicure SV 2     Réduction analytique : dégrossir les représentations inspirées par la crainte - crainte des dieux, crainte de la mort - mais aussi des autres craintes plus diffuses, tapies... [Lire la suite]
03 juillet 2018

"EMPESTER la VIE" - du surmoi

  Quelques vaticinations matutinales, suite à la relecture du "Malaise dans la civilisation" de Freud - oeuvre d'une grande pénétration d'esprit et d'une actualité perpétuelle - et à l'écoute de quelques "actualités" du matin, je veux dire de ces nouvelles qu'on nous assène chaque jour et qui ne témoignent le plus souvent, au sujet de ladite civilisation, que d'une lamentable répétition. On pensait autrefois qu'il fallait sauver son âme, et, avant la mort, se mettre en paix avec Dieu. Hypothèse : l'âme serait la synthèse du moi... [Lire la suite]
28 juin 2018

Sur la GRANDE PYRAMIDE : de la survie de l'âme

  Combien de millions de tonnes de pierres, de millions d'heures de travail, combien de vies sacrifiées - et tout cela pour un monstre pyramidal de 142 mètres de haut ! C'est impressionnant, et dérisoire ! Que cette montagne baroque brave si bien les ravages du temps n'empêche pas que le roi soit mort depuis 4600 ans, et - ironie supplémentaire - que les objets sacrés censés l'accompagner dans la vie éternelle aient été volés, et cela semble-t-il, peu de temps après le décès : les violeurs de tombe, en dépit de toutes les... [Lire la suite]
25 janvier 2018

LE DELICE DES FLEURS : LUCRECE

    "Pauvres esprits des hommes, ô coeurs aveugles !   Dans quelles ténèbres et dans quels dangers   S'écoule ce petit rien de la vie ! Ne vois-tu pas   Que ce que réclame le cri de la nature n'est rien d'autre   Que pour le corps l'éloignement et l'absence de la douleur, et pour l'âme   Une sensation de jouissance, délivrée de souci et de terreur ?   Nous voyons donc que pour la nature du corps bien peu de choses   Sont nécessaires pour enlever la douleur   Et faire aussi le... [Lire la suite]
22 août 2017

De l'ANIMATION : compléments et stimulateurs psychiques

  Animer c'est donner du mouvement, de la sensibilité, de la vie. La question que je me pose s'énonce ainsi : quel est le principe intérieur qui anime un sujet vivant, sans lequel il risque de s'étioler. Cette question à son tour exige un regard en arrière sur les premiers animateurs de la vie psychique, ceux qui mettent en mouvement le jeu du désir, sans lequel l'existence retombe immanquablement dans l'inanition. On connaît cette fameuse expérience menée dès le haut Moyen Age par Frédéric II de Hohenzollern, qui, voulant... [Lire la suite]

05 août 2017

Le CHANT des ORIGINES : EXODE

                              EXODE          Dès le matin      Cela chante dans ma tête      Je suis branché sur l’univers      Radio spatiale       Immensité !        Il était las des hommes Héraclite      Il se retira dans le temple d’Artémis, à Ephèse,      Aux... [Lire la suite]
07 avril 2017

RESOLUTION : poème

     La grande catastrophe est derrière moi J'ai traversé le pire Et si je rêve encor de chutes dans le vide Je sais que je ne tomberai pas Ce sont rêves pour rire Qui ne m'engagent pas Des traces de mémoire qui s'emballent Comme ces canards ététés qui continuent de courir Grotesques ubuesques Avant de s'étaler tout d'un coup sur le sol   Ma vraie vie est ailleurs Elle tourne le dos aux spectres du passé Elle ne tourne pas en rémoulade dans les remous du passé Elle se moque pas mal de ce qui a été ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 novembre 2016

De l' IMMORTALITE de L'AME : imaginaire et symbolique

  Lorsqu'on est enfant on a bien du mal à concevoir ce que signifie la mort : une absence, sans doute, qui prendra bien fin un jour. Le défunt reviendra, c'est certain. Puis vient un temps où l'enfant soupçonne l'affreuse vérité : le défunt ne revient pas. Mais alors que devient-il ? L'enfant voit qu'on enterre le défunt, mais dans le même temps des âmes charitables, pour faire passer la pilule, lui expliquent que l'âme du mort séjourne dans le ciel, parmi les étoiles, et que de là haut il voit, il regarde, il est toujours... [Lire la suite]
23 décembre 2013

De l' AME : HERACLITE

    "De même que l'araignée, se tenant au milieu de sa toile, perçoit aussitôt qu'une mouche a brisé l'un de ses fils, et ainsi court rapidement à cet endroit comme si elle souffrait de la rupture du fil, de même l'âme de l'homme, une partie du corps étant blessée, se rend en hâte à cet endroit, comme incapable de supporter la blessure du corps auquel elle est liée solidement et dans chaque partie". (Héraclite, 67a, trad Conche) D'après ce texte l'âme de l'homme est liée étroitement au corps (proportionaliter), mêlée... [Lire la suite]