10 novembre 2011

Pour une nouvelle civilisation

                                                                      XIV                                                   POUR UNE NOUVELLE CIVILISATION         "Si l'on considère chaque section de la terre, à... [Lire la suite]

07 novembre 2011

De l' A - SOUCIANCE

Si l'on a l'heur de parvenir à la prime vieillesse, avant que d'être parfaitement cacocchyme, anodonte, scrofuleux, chassieux et gâteux, il existe parfois une plage de relative sérénité, entre chien et loup, comme une douce fin d'après midi d'été, où l'existence perd un peu de sa rudesse à mesure que l'on considère les choses de plus en plus loin, selon une sorte de troisième regard, entre la vie et la mort. Alors les affaires, les préoccupations, les passions de l'heure  semblent de plus en plus nébuleuses, floues,... [Lire la suite]
06 novembre 2011

De la CUPIDITE : Diogène d'Oeananda

"Il faut se rendre compte que la richesse anormale ne sert pas plus que l'eau à un vase qui déborde" De Diogène d'Oenanda fragment 108
Posté par GUY KARL à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2011

De l'AMORALISME EPICURIEN

"Si les voluptueux trouvaient dans les objets qui leur procurent la volupté le remède à la crainte des phénomènes, de la mort et de la douleur - et outre cela, les bornes que la cupidité doit se prescrire -, je ne trouverais rien à reprendre dans leur état. Ils seraient heureux par la volupté, sans douleur aucune, ni peine d'esprit". Epicure maxime X, traduction de l'abbé Charles Batteux, 1758) Cette maxime d'Epicure pose plusieurs problèmes, et les solutions correspondantes. Remarquons d'abord que la volupté - ici la volupté... [Lire la suite]
03 novembre 2011

Du NARCISSISME INTELLECTUEL : LOU ANDREAS SALOME

Lou Andréas Salomé n'est certes pas une "bonne femme". Riche, très cultivée, instruite de sciences et de philosophie, son projet, son seul projet, semble être de se réaliser elle-même, de vivre une existence riche de rencontres et de découvertes, d'accomplir l'exigence pressante de son daïmon. Nietzsche, Paul Rée, plus tard Rilke seront fascinés par cette intelligence exceptionnelle concentrée dans un regard de feu.  Ce n'est pas exactement l'amour qu'elle recherche. Elle n'a rien de cette "anima" que Jung considère comme le... [Lire la suite]
31 octobre 2011

LA FEMME - selon LOU ANDREAS SALOME

"La grandeur de la femme réside dans l'absence d'ambition. Elle est un organisme fermé sur lui-même qui jouit en lui-même du bonheur d'exister". (Lettre de Lou Andréas Salomé, citée par le Pseudo-Botul p.46 de "Nietzsche et le démon de midi"). Comme je ne dispose pas du moyen de vérifier l'exactitude de cette citation, et que je sais le prétendu Botul un farceur de première - encore que ses références soient en général dignes de confiance - je considererai ces deux phrases comme expressives de la vérité subjective de Lou Andréas... [Lire la suite]

24 octobre 2011

D'un mot de THALES : la monstruosité

Thalès soutenait que la vie et la mort sont une et même chose. "Eh quoi, lui dit un quidam, pourquoi dès lors ne mourez-vous pas?" - "Parce que cela ne fait aucune différence". Cette heureuse conviction est largement partagée dans la haute Antiquité, notamment par Empédocle, pour qui naissance et mort sont des termes relatifs utilisés par les hommes pour désigner un processus apparent. Dans le vaste mouvement du monde déterminé par les cycles de l'Amour et de la Haine il faut soigneusement distinguer ce qui est contingent,... [Lire la suite]
22 octobre 2011

De la SERENITE

J'estime que l'état le meilleur que l'homme puisse atteindre en ce monde c'est la sérénité. Plutôt que le bonheur qui me semble bien incertain, perpétuellement menacé, branlant comme navire en haute mer. Je n'ai pas le pied marin, ni le goût des altitudes. Je préfère les collines rêveuses aux pics escarpés. Le vol de l'aigle altier planant sur les cimes n'est pas mon image favorite, et je n'envie en rien le sort d'Icare ou de Prométhée. Mon univers intime est tout chtonien, rupestre, agreste et botanique. Je vieillis tout doucement en... [Lire la suite]
13 octobre 2011

EPICURE APOLLINIEN

Epicure est résolument apollinien, si par là on entend une pensée amoureuse de la clarté solaire, de la limite assumée et proclamée, de l'équilibre et de l'harmonie. "Rien de trop" est une sentence absolument fondamentale de la tradition grecque, d'autant plus nécessaire que ce peuple est de nature porté à tous les excès, à la guerre perpétuelle, à l'ivresse agonistique, aux débordements de la cruauté et de l'enthousiasme, dont Homère donne d'innombrables exemples. Mêmes leurs dieux sont agressifs, jaloux, vindicatifs, d'une noire et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2011

Qu'est ce que la METAPHYSIQUE?

Arthur Schopenhauer écrit : "la métaphysique est une science de l'expérience". J'en suis d'accord, lassé comme lui des spéculations purement conceptuelles, et désireux de plonger au plus vif de l'existence concrète. Mais le terme "métaphysique" me gène, s'il désigne quelque voyage mental dans l'invérifiable. De plus je me méfie des illusions de la connaissance. Par "expérience" j'entendrai le rapport que nous pouvons avoir avec le réel. La formule corrigée donnerait à peu près : la philosophie est cette discipline mentale qui nous... [Lire la suite]