07 juillet 2011

PHILOSOPHER ENSEMBLE : SUM-PHILOSOPHEIN

"Hoi sumphilosophoûntes" : ceux qui philosophent ensemble. C'est dans ces termes qu'Epicure s'adresse aux membres du Jardin à qui il donne ses dernières recommandations. Cette expression est remarquable en ce qu'elle résume l'essentiel de sa doctrine. Si nous décomposons la formule avant de la rassembler à nouveau nous obtenons les éléments suivants : sophia : la sagesse comme activité au présent, exprimée dans le présent du verbe : philosophein. La sagesse n'est pas l'objet d'un désir au futur ou d'une nostalgie. Elle se réalise ici... [Lire la suite]

06 juillet 2011

Du PHENOMENE SENSIBLE : phénoménisme rigoureux

Phaos : la lumière du soleil. Phainein: briller, apparaître. « Phainomenon » ce qui apparaît, ce qui est visible, évident. A mettre en relation avec « phantasia » : apparition, et « phantasma » : apparition, image. Un phénoménisme rigoureux est une attitude avant d’être une doctrine. C’est, dans le renoncement à toute théorie préalable, se rendre accueillant à l’évidence de ce qui apparaît, disponible au surgissement des « choses » : je vois des arbres, des feuilles miroitantes, une allée pierreuse, un chien qui s’ébat, la lumière... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 juillet 2011

LA RONDE de l' AMITIE : Epicure

"L'amitié mène sa ronde autour du monde habité comme un héraut nous appelant tous à nos réveiller pour la vie bienheureuse". Epicure : Sentence Vaticane 52 Qui donc écrivit jamais plus belle maxime en l'honneur de l'amitié? Il faudra attendre Montaigne pour entendre semblable élévation de l'âme. Encore que Montaigne célébrât une amitié toute privée, alors qu' Epicure s'adresse à tous les hommes du monde commun (oikoumenon). N'était-il pas, selon les dires de Diogène Laerce, l'homme qui au monde comptait le plus d'amis? Et non des... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juillet 2011

La PHILIA selon EPICURE

"L'amitié repose sur l'utilité mais il convient que nous fassions le premier pas (car la terre aussi doit être d'abord être ensemencée), et elle se raffermit par la parfaite communauté des plus grands plaisirs". Epicure cité par Diogène Laerce Il est bien difficile de traduire "opheleia" : secours, aide, assistance, utilité, avantage. Lequel de ces termes faut-il privilégier? Les traducteurs optent en général pour utilité. Mais ce terme est un peu étroit : il évoque trop rapidement le calcul des intérêts, matériels ou psychiques.... [Lire la suite]
01 juillet 2011

PHILIA : AMOUR ou DESIR ?

"Amour les tient unis dans le cercle enchanté!" Cela pourrait être une maxime d'Empédocle qui estimait que le semblable attire le semblable. Nous voulons, nous Modernes, que l'amour s'édifie sur le désir, le parachève dans le dépassement. Mais ce n'est là qu'un voeu, et la réalité démontre abondamment le contraire. Peut-être bien que le désir et l'amour sont parfaitement exclusifs l'un de l'autre. Le désir est mouvement vers l'autre, attrait de l'altérité, fascination de la différence. L'amour est extension de soi dans la continuité... [Lire la suite]
30 juin 2011

"TU DOIS CHANGER TA VIE" : nécessité ou obligation?

Dans l'expression "Tu dois" il faut distinguer deux modalités : la nécessité de nature et l'obligation morale. En allemand on dit "müssen" pour la première, et "sollen" pour la seconde. Comment comprendre "tu dois changer ta vie"? Si je dis "Du musst dein Leben ändern" j'exprime une nécessité, par exemple : vues les circonstances une adaptation d'un type nouveau t'est imposée, sous peine de mort. Si je dis "Du sollst dein Leben ändern" je clame une obligation de type moral, par exemple : la manière dont tu conduis ta vie n'est pas... [Lire la suite]

29 juin 2011

"TU DOIS CHANGER TA VIE" : SLOTERDIJK

"Tu dois changer ra vie". C'est le titre du dernier ouvrage monumental de Peter SLOTERDIJK. C'est d'abord l'injonction finale d'un sonnet de Rilke : Torse d'Apollon. Ce qui m'interpelle dans cette formulation c'est l'impératif catégorique, digne de Kant : "tu dois". Pour moi qui ai passé ma vie à défaire les impératifs cette exigence sonne d'abord comme une trompête du jugement dernier. Passées la surprise et l'exaspération, je réfléchis de plus près :  ne serait-ce pas là le seul fondement possible d'une morale de notre temps? ... [Lire la suite]
28 juin 2011

PARABOLE du CHAPON GRIS : la singularité insupportable

Un groupe de chapons s'ébat dans son enclos, tous noirs de jais, à l'exception d'un seul, affiublé de quelques taches gris-clair. Que se passera-t-il? Les chapons noirs repoussent violemment le gris dans un coin, le harcèlent de mille et mille manières, le piquent, le poinçonnent, le ratatinent, le maltraitent à l'envi, et le mettront à mort si le fermier ne vient à la rescousse pour retirer le malheureux à la vindicte générale.  "Hé quoi, dira quelqu'un, les hommes ne sont pas des chapons. Ils ne martyrisent pas l'original". ... [Lire la suite]
27 juin 2011

Les "MAUVAISES HABITUDES" : l'art de la ruse

Les "mauvaises habitudes" ont leur discrète fascination. Elles s'édifient dans doute sur des erreurs de jugement, des rencontres et des hasards, dont le charme ancien s'est de longtemps diissipé, mais qui s'obstine à persévérer dans une sorte d'autonomie irréductible. On voudrait bien s'en débarrasser, les estimant puériles ou calamiteusues, mais elles manifestent une étrange force dans leur aveuglement et leur ineptie. Ce sont des constructions du passé qui poursuivent une vie inaltérable dans le présent, lui conférant une sorte de... [Lire la suite]
26 juin 2011

ASKESIS : les deux niveaux de la PRATIQUE

Askèsis : exercice, pratique d'un art ; exercice gymnique. Par extension toute discipline qui vise un perfectionnement, physique ou mental. Nous en avons fait "ascèse", qui se colore de tendances spirituelles, et "ascétique", avec des relents spiritualistes et rigoristes. Je voudrais, quant à moi, revenir au sens premier, considérant comme "ascèse" toute discipline qui se propose une modification des données naturelles, dans le sens d'un perfectionnement, d'un affinement, d'une sélection et d'une hiérarchisation des forces. Si... [Lire la suite]