09 août 2011

VISION de l'ATOME : DEMOCRITE (2)

                                                                II ... [Lire la suite]

08 août 2011

VISION de l' ATOME : DEMOCRITE (3)

                                                                             III   ... [Lire la suite]
07 août 2011

DE LA VERITE : DEMOCRITE (4)

                                                                 IV                                                               "OU MALLON"   Comment soutenir encore, comme fait une insistante tradition, de... [Lire la suite]
07 août 2011

La GAIE SCIENCE : DEMOCRITE (5)

                                                                                                                                            V            ... [Lire la suite]
12 juillet 2011

De LA LIBERTE : déclinaison

Comment affirmer la liberté lorsqu'on est atomiste? Surtout si l'on fait la critique acerbe des thèses idéalistes du libre-arbitre, selon lesquelles la liberté jaillirait incompréhensiblement de quelque vertu "divine" supposée, d'une participation fantasmatique au ciel intelligible? Pour un atomiste conséquent tout est nature, et il ne peut y avoir qu'une seule nature, qui est le Tout. Si une liberté existe, elle prend sa source dans la disposition et la composition universelle de la matière.  Là dessus deux conceptions sont... [Lire la suite]
11 juillet 2011

GESTION de la MALADIE : philothérapie

"Pendant ma maladie, mes entretiens ne portaient jamais sur mes souffrances physiques... mais je poursuivais l'étude des questions naturelles qui m'occupaient précédemment et je m'appliquais à ce point particulier : comment l'intelligence, tout en subissant le contre-coup des ces mouvements qui agitent le corps, se maintient-elle exempte de trouble, tout en veillant à son bien propre? et ma vie s'écoulait heureuse et digne". (Epicure, cité par Marc-Aurèle). Le corps, agrégat d'atomes plongé dans la combinatoire universelle ne peut... [Lire la suite]

08 juillet 2011

Le PHILOSOPHE AUTODIDACTE

L'autodidacte est celui qui a appris par soi-même. Le philosophe est rarement présenté comme un autodidacte, et lui-même se garde bien de le faire pour soi, craignant sans doute de passer pour un ignorant ou un faux savant prétentieux. Dans l'opinion courante il passe plutôt pour un liseur infatigable, un puits de savoir. Descartes avoue "avoir un peu lu" dans sa jeunesse, et n'en tire pas gloire. D'autres, comme Héraclite ou Epicure, rejettent en bloc tous les autres philosophes, se présentent avec fierté comme de véritables... [Lire la suite]
07 juillet 2011

PHILOSOPHER ENSEMBLE : SUM-PHILOSOPHEIN

"Hoi sumphilosophoûntes" : ceux qui philosophent ensemble. C'est dans ces termes qu'Epicure s'adresse aux membres du Jardin à qui il donne ses dernières recommandations. Cette expression est remarquable en ce qu'elle résume l'essentiel de sa doctrine. Si nous décomposons la formule avant de la rassembler à nouveau nous obtenons les éléments suivants : sophia : la sagesse comme activité au présent, exprimée dans le présent du verbe : philosophein. La sagesse n'est pas l'objet d'un désir au futur ou d'une nostalgie. Elle se réalise ici... [Lire la suite]
06 juillet 2011

Du PHENOMENE SENSIBLE : phénoménisme rigoureux

Phaos : la lumière du soleil. Phainein: briller, apparaître. « Phainomenon » ce qui apparaît, ce qui est visible, évident. A mettre en relation avec « phantasia » : apparition, et « phantasma » : apparition, image. Un phénoménisme rigoureux est une attitude avant d’être une doctrine. C’est, dans le renoncement à toute théorie préalable, se rendre accueillant à l’évidence de ce qui apparaît, disponible au surgissement des « choses » : je vois des arbres, des feuilles miroitantes, une allée pierreuse, un chien qui s’ébat, la lumière... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 juillet 2011

LA RONDE de l' AMITIE : Epicure

"L'amitié mène sa ronde autour du monde habité comme un héraut nous appelant tous à nos réveiller pour la vie bienheureuse". Epicure : Sentence Vaticane 52 Qui donc écrivit jamais plus belle maxime en l'honneur de l'amitié? Il faudra attendre Montaigne pour entendre semblable élévation de l'âme. Encore que Montaigne célébrât une amitié toute privée, alors qu' Epicure s'adresse à tous les hommes du monde commun (oikoumenon). N'était-il pas, selon les dires de Diogène Laerce, l'homme qui au monde comptait le plus d'amis? Et non des... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,