14 février 2017

AUTARCHEIA et APATHEIA : DIOGENE le CHIEN

  Poursuivant mes lectures exégétiques sur le Kunisme, je lis ceci (DL, VI, 38) :                  "Sans cité, sans maison, privé de patrie                  Mendiant, vagabond, vivant au jour le jour" - telle pourrait-être la devise de Diogène et de ses successeurs. Mais le but de tout ceci ? L'Autarcheia, la vertu de se gouverner soi-même par soi-même, sans dépendre du dehors, ou du moins le moins possible : donc réduire ses besoins,... [Lire la suite]

10 février 2017

De la CERTITUDE : du "il y a" et de la mortalité

  "La philosophie est une activité (energeia) qui par des discours et des raisonnements nous procure la vie heureuse". Activité de pensée qui agit par discours et raisonnements. Le discours est la mise en forme de la vérité, son exposition raisonnée, comme fait Epicure dans la Lettre à Hérodote qui présente le système du monde, ou comme dans la Lettre à Ménécée qui donne un exposé de la méthode du bonheur. Les raisonnements (logismoi) sont plus importants encore, c'est par eux que la connaissance peut se fonder sur le réel comme... [Lire la suite]
07 février 2017

DU COMIQUE

  Il faut avoir le sens du comique ! C'est encore ce qui nous sauve quand tout semble virer au dérisoire, ou à la dériliction. Il y a un degré dans la mauvaise foi, ou dans le mensonge, qui par son excès même, opère un renversement, par où le comique fait exploser la scène. Comique et tragique communient à la même source, contrairement aux apparences, et ne diffèrent que par le pathos. Au total il vaut mieux rire que pleurer, cela dilate les artères et ventile abondamment les poumons.  L'époque présente ne prête guère à... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 février 2017

DU SECRET et du KARMA

  Voici une sentence d'Epicure (Sentence Vaticane, 70) qui semble miraculeusement destinée à illustrer certains faits contemporains : "Puisses-tu ne rien faire dans ta vie qui te causeras de la crainte si cela est connu du voisin !". Reste qu'elle a une portée générale, valable en tout temps et en tout lieu. Il est possible, un certain temps, de dissimuler la prévarication et le mésusage des bien publics, mais nul ne peut espérer échapper à jamais à la justice, ou à la sanction publique. Toute action porte en elle-même sa... [Lire la suite]
03 février 2017

"LA MORT N EST RIEN PAR RAPPORT A NOUS"

  "La mort n'est rien par rapport à nous", cela signifie qu'elle est absolue, qu'elle ne laisse rien subsister de ce que nous fûmes, qu'elle est constitutivement un non-rapport. Quans elle est, nous ne sommes plus. C'est ou tout l'un, ou tout l'autre : pas de vie dans la mort (donc pas de survie, sous nulle forme), pas de mort dans la vie. De là une double figure du malheur. Dans l'une on croit ne pas mourir tout à fait, on fantasme des formes de vie dans l'au delà, on imagine un tribunal funèbre qui châtiera les fautes ou élira... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 février 2017

De la MORTALITE de l'AUTRE

  Envisager sa propre mort comme une certitude imparable ne me semble pas une chose impossible. Surtout si lors d'une opération périlleuse, et de nombreuses complications adjacentes, vous avez frôlé la catastrophe. Après cela la vie vous semble bien différente, essentiellement incertaine et précaire. Vous développez une sensibilité de rescapé, considérant toutes choses sous l'angle de l'impermanence : tout ce que vous vivez pourrait ne pas être, il suffit pour cela d'une petite modification vasculaire, d'un caillot, d'un arrêt... [Lire la suite]

27 janvier 2017

ETRE et AVOIR ETE

  Pour la première fois je me pose une question troublante : après ma mort que devriendra ce blog, qui est, à tout prendre, mon oeuvre personnelle, celle à laquelle j'ai donné le meilleur de moi-même ? Certes, sauf catastrophe majeure, ces pages resteront accessibles quelque temps aux lecteurs curieux d'étrangetés, mais bientôt tout cela sera définitivement oublié, effacé par ces milliards de contributions qui fleurissent de par le monde, dans cette avalanche ininterrompue de nouvelles, de messages, de curosités de toutes... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 janvier 2017

La VOIE de la FANTAISIE

  "Fantaisie" - je m'y livre avec délices, allongé sur un fauteuil, sans souci et sans soin, et je laisse venir les impresions du moment, les multiples sensations corporelles, et les images, sans choisir, sans chercher à comprendre, abandonné au cours sinueux de l'imagination. C'est ainsi que je voyage, plus volontiers immobile que courant les sites renommés. Des quelques modestes voyages que j'ai pratiqués jadis je garde assez d'impressions colorées et mobiles pour nourrir des miliers de divagations. Sans compter tout ce qui... [Lire la suite]
23 janvier 2017

SAMOS : fantaisie

  Je me sens d'humeur hellénique ce matin. A vrai dire cela m'arrive souvent, et si je devais me décider enfin pour un voyage en avion - comment faire autrement - c'est encore dans ce beau pays que j'irais le plus volontiers, quelque part dans une île bercée de soleil. En fait je balance entre deux destinations : d'un côté j'aimerais retourner quelques jours en Alsace pour revoir mon pays d'origine, sans doute pour la dernière fois, vu mon âge, et de l'autre tout me tire du côté de la Méditerranée, la "mère" suave de notre... [Lire la suite]
16 janvier 2017

DU TOUT ILLIMITE : EPICURE

  Voici quelques propositions simples : Epicure, Lettre à Hérodote, 38, 39. "Rien ne naît du non-être. Rien ne retourne au non-être. Ainsi le tout était toujours tel qu'il est maintenant et il sera toujours tel : car il n' y a rien en quoi il change, puisqu'en dehors du tout il n'est rien en quoi, s'il y pénètre, il puisse se transformer."   Pour comprendre correctement ces propositions il faut bien voir qu'elles portent sur le tout en tant que tout, et non sur les formes internes qu'il recèle. C'est le tout qui ne... [Lire la suite]