13 janvier 2015

DESIR de SAPPHO - poésie 6

    Saisissez le titre du message Insérer :      Police   Taille police                                                                          ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 janvier 2013

AMOUR : les délices de Sappho

                           AMOUR         L'amour que j'ai de toi, ô toute belle       Me fait aimer toute la beauté du monde       Cristaux du jour, élixir de la nuit       Et la vie qui s'enfuit       J'aime d'amour l'amour lui-même.          Même l'absence tant cruelle      Et la distance et le déchirement      Ne... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 septembre 2011

PROFONDEUR et SURFACE : l' EROTIQUE de SAPPHO

La poétique de l'amour, chez Sappho, se développe selon deux axes radicalement opposés. La passion d'abord, pathos de la chair, omniprésente, douloureuse et exaltée. Dans l'acmé de sa souffrance la poétesse exprime sans fard l'attente anxieuse, le désespoir, la jalousie, l'allégresse sans mesure : les émois travaillent le corps en profondeur, agitent les "phrènes", déchirent le "kardia", révulsent le "thymos, et ce sont les pleurs, les sueurs, les frémissements, et jusqu'à ces "nausées" qui ex-priment  la déroute des fonctions,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 septembre 2009

SAPPHO de MYTILENE : ouverture

Sappho est pour les Anciens la poétesse par excellence, souvent citée, louée pour la clarté et l'expressivité de ses vers, imitée par les plus grands. Malheureusement de son oeuvre vraisemblablemnt considérable, ne nous sont parvenus que quelques poèmes plus ou moins mutilés et des bribes. Son style est immédiatement reconnaissable, jusque dans ces fragments, si ellyptiques, mais qui expriment tous une intense volupté dans la magnificence du désir. L'ardeur de la sensualité antique nous est ainsi directement accessible, sans tous les... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 septembre 2009

NAUSICAA : poème à la manière de SAPPHO

Comme Ulysse jeté nu sur le rivage    Confuse j'errais dans le désert du coeur,       Et je te vis, qui dansais dans la lumière           Nausicâa, sublime!     Et comme la déesse au sourire d'aube     Sur le miroir des eaux, si pure! Ah je veux       Sur la rose de ta bouche déposer,          Humide, mon baiser! PS : On se souvient de la scène mémorable dans Homère,... [Lire la suite]
19 septembre 2009

APPARITION : poème à la manière de Sappho

Tu as bien fait de venir! Je n'osais plus      Toute languissante, toute déchirée          Toute moite, fièvreuse, chair consumée               Espérer ton retour, Et tu es là!  Je te vois marcher, gracieuse      Vaporeuse comme l'aurore, et je veux          Toucher ta gorge d'un doigt léger, ta bouche              ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 septembre 2009

HOMMAGE a SAPPHO

Pourquoi cet engoûment pour la poésie de Sappho? Pourquoi ce désir de retravailler cette poésie, pour nous si lontaine en apparence, si classique? Quel est donc ce charme, cette "charis" qui émane de ces textes pourtant difficiles, qui a séduit tant de lecteurs et de poètes à travers vingt cinq siècles? Et surtout, en quoi, moi, lecteur et poète, je me sens si proche, à la fois de la personne et de l'oeuvre? Poétesse du désir, bien avant tous les autres, totalement, viscéralement, Sappho nous laisse des témoignages... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 septembre 2009

LESBOS

Je t'ai perdue à tout jamais, mon amour.     Ta belle image comme un rêve s'étiole          Je vais affligée aux plaintes de la mer,              Et soudain je te vois, Et je veux, comme l'aurore aux doigts de rose     Toucher frémissante ta joue, oui je veux         Frôler tes cils d'ombre et de soie, et baiser             La rose de tes lèvres!
Posté par GUY KARL à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 septembre 2009

ABANDON : poème à la manière de SAPPHO

Antinéa, dis-moi, toi si prometteuse    O douce flûte d'Aphrodite, pourquoi       Tu déchires les bandelettes d'amour           Pourquoi tu me déchires Et tu voles vers Andromède, la fourbe      Ourdisseuse de ruses toujours nouvelles         Qui d'un regard de miel, de vaines promesses              A moi te déroba? Loin de toi je suis un coquillage vide ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 septembre 2009

BOUZOUKI : pour SAPPHO

Je passe ma vie à ne rien faire Je suis très heureux La brise berce doucement mes rêves J'aime la beauté, la vie, le bel amour J'écoute la mer Ma pipe fume comme un encensoir.          Bouzouki bouzouki          De quoi me chantes-tu bouzouki          De quelle histoire oubliée          De crime, d'amour, de mer Egée? Oedipe avait un oeil en trop peut-être Et cet... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,