16 janvier 2014

CHARIS - La GRACE

    Charis : charme, grâce, agrément, service, bienveillance, faveur, par ex "les charmes d'Aphrodite" - et aussi la reconaissance pour une faveur. Charizein : faire plaisir, complaire. En français c'est le mot grâce qui conviendrait le mieux en raison de sa polyphonie expressive : la grâce d'une personne, d'un mouvement, d'un geste, d'une action, avec l'idée de rayonnement (charisme) qui comble de plaisir et de joie, déclenchant une effusion de reconnaissance et de ravissement. Mais aussi la grâce dans l'idée de faire... [Lire la suite]

14 janvier 2014

QUE LA JOIE DEMEURE!

    Décidément, la joie est bien autre chose que le plaisir! Si l'on me pressait de m'expliquer je dirais ceci : la joie apparaît, et se renforce et se fortifie dans le sentiment interne, et intense, de sentir, de penser et d'agir en conformité avec sa propre nature, ou, si l'on veut, selon son désir, vécu et affirmé comme loi intime de son être. Ce que j'appelle de longtemps le Daïmon. "Le style, pour l'homme, c'est le daïmon" (Héraclite). Le style : manière d'être, génie personnel, expressivité subjective, vérité... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:05 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
10 janvier 2014

CONNAIS TOI TOI-MEME, et tu CONNAITRAS l' UNIVERS ET LES DIEUX.

    "Je me suis cherché moi-même", déclare Héraclite. A quoi répond la sublime devise du temple d'Apollon à Delphes : "Connais toi toi-même, et tu connaîtras l'univers et les dieux". Ce que j'admire dans cette objurgation c'est son caractère universel : se connaître soi-même n' a de sens que rapporté à la connaissance du Tout, "l'univers et les dieux" - et les hommes évidemment, situés à la juste place entre la nature et les dieux. Idée qui nous est devenue si étrangère que nous avons le plus grand mal à en pénétrer le... [Lire la suite]
09 janvier 2014

TRAITE DE RESISTANCE

    Comment résister au Moloch? C'est la vraie question de notre temps. Mais le Moloch, c'est quoi? Un lecteur de ce blog ne se pose pas cette question, il sait d'emblée de quoi il s'agit.  Face à un tel adversaire que peut-on faire? Sûrement pas se battre avec les armes dont il a la parfaite maîtrise. Alors quoi? Il n' y a qu'une manière de résister, c'est d'exister. Exister c'est se tenir dehors, en dehors : ex-sistere. Plus exactement encore, suivre sa propre voie, naturellement, nativement, naïvement, selon sa... [Lire la suite]
08 janvier 2014

De l'AUTRE, et du BEAU

    Précisons : ce qui caractérise notre époque c'est la tyrannie du Même, je veux dire l'unicité, l'uniformité d'un même système qui conquiert inexorablement la totalité du monde habité, déterminé par l'unique valeur de croissance illimitée. Face à quoi notre rôle est d'affirmer la nécessite d'un Autre, d'une conception Autre, d'une valeur Autre qui s'exprime dans la multiplicité et la diversité inaliénables de la création.  Diversité des styles, styles de vie, styles culturels, styles d'écriture : il n' y a de... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 janvier 2014

EPICURE , ENCORE, POUR L' ANNEE NOUVELLE

      Si l'on demandait quel peut bien être le sens de la philosophie on pourrait trouver une réponse dans Epicure, à la fois complète et interrogative. Le sens se décline en français selon trois modes : le sens sensoriel (les sens internes et externes), la direction (le sens de la marche) et la signification (le sens des mots, le sens d'une démarche). Pour le premier, Epicure est extrêmement clair : la sensation est le contact direct (le toucher, le goût) et indirect (la vision, l'audition, l'olfaction) avec la... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

02 janvier 2014

POUR UN NOUVEL AN CREATIF : Rilke

      "Efforcez-vous d’aimer vos questions elles-mêmes,chacune comme une pièce qui vous serait fermée,comme un livre écrit dans une langue étrangère.Ne cherchez pas pour le moment des réponsesqui ne peuvent vous être apportées,parce que vous ne sauriezpas les mettre en pratique, les "vivre". Et il s’agit précisément de tout vivre;Ne vivez pour l’instant que vos questions.Peut-être simplement en les vivant,finirez-vous par entrer insensiblement dans les réponses.Je ne puis que formuler une fois de... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
31 décembre 2013

Le SONNET du VOYAGEUR : en hommage à Joachym Du Bellay - et à Charles Baudelaire

                   LE SONNET DU VOYAGEUR                Sous la chaleur tonitruante des tropiques           Et secoué par les saccades du ressac           Je traîne des journées mornes dans mon hamac           Et la forêt mugit ses lugubres musiques.             Mon corps est dévoré de vermine et de tiques      ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 18:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 décembre 2013

Le TOMBEAU de STEPHANE MALLARME : pastiche mallarméen

                   Le TOMBEAU de STEPHANE MALLARME              Loin du bétail bêlant qui aux Normes se range          Il consigne en secret le vertige si beau          De dire le silence au secret d'un tombeau          Que nul affairement futile ne dérange             A la beauté du Pur il a voué l'étrange      ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 décembre 2013

SONNET DU LANGOUREUX : un pastiche

                    SONNET DU LANGOUREUX                                              A l'horizon blafard où mon regard se fixe          Hagard je ne vois rien qui puisse soutenir          Ce voeu incandescent de fléchir, de languir          Au crépuscule amer de mon désir prolixe.   ... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 21:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :