12 juin 2013

TUCHE : du hasard et de la liberté

    Dans un admirable chapitre de sa "Logique du sens" Deleuze distinguait trois familles de penseurs, selon trois images bien différentes de la philosophie. Trois topologies, respectivcement de la hauteur, de la profondeur et de la surface. Le ciel, l'abîme, la terre. Que Platon représente le premier genre nul n'en doutera, avec tout le cortège des penseurs de la transcendance. Démocrite fait signe vers l'abîme, mais se garde bien d'y tomber. Quant à la surface elle reste à construire. A la surface, souverainement, c'est... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 juin 2013

L' ABIME et la SURFACE : le vertige de l' illimité

    Pour Nietzsche il se pourrait que la vérité soit femme. Pour Démocrite elle est dans l'abîme. Mordious! La vérité serait une femme dans l'abîme! Voilà qui me plaît assez. C'est dire en tout cas que nous ne sommes pas près de la repêcher! Plus sérieusement, je pense qu'il y a là de quoi méditer. Cet apologue comique nous permet d'établir une relative certitude, c'est que la vérité n'est pas de l'ordre du savoir - ce que mes chers pyrrhonniens répètent sur tous les tons depuis vingt quatre siècles. La conception... [Lire la suite]
10 juin 2013

De l' HUMOUR PHILOSOPHE : PYRRHON

      La tradition antique rapproche Pyrrhon de Socrate. Mais les deux personnages ne se ressemblent que par des traits extérieurs : les deux sont des philosophes de la parole qui n'écrivent pas, qui s'adressent directement aux gens, qui travaillent le comportement et le discours selon la vérité. Socrate fait mine de suivre le partenaire dans ses élucubrations pour mieux dénoncer son illusion de savoir et le mettre en face de son ignorance. Cette attitude implique de sa part une conviction, qu'il répète à l'envi : si... [Lire la suite]
07 juin 2013

Les TROIS NIVEAUX du SCEPTICISME

    Sextus Empiricus définit l'attitude sceptique : "Quand nous cherchons si la réalité (to hupokeimenon) est telle qu'elle apparaît, nous accordons qu'elle apparaît, et notre recherche ne porte pas sur ce qui apparaît (to phainomenon),  mais sur ce qui est dit de ce qui apparaît". Le sceptique interroge le discours, suspecte méthodiquement le discours, refuse toute affirmation ou négation sur la nature des choses - sur ce qui apparaît à nos sens et à notre entendement - montrant que toute position affirmative ou... [Lire la suite]
05 juin 2013

TOPOS et TROPOS : le lieu et le mode (de la vérité)

    Le Topos c'est le lieu. Quel est le lieu de la vérité? Troublé par la variation infinie, la fluidité insaisissable du sensible - tout glisse, tout passe, rien ne demeure - Platon désigne le lieu de la vérité comme un en- dehors, mieux, un au-delà de toutes les choses apparentes. La vérité, pour se constituer comme telle, exige la permanence, la stabilité, l'intelligibilité. Elle se conquiert par l'activité pensante, la dialectique et la comtemplation des Idées, ces Formes intelligibles et éternelles. Ainsi se construit... [Lire la suite]
31 mai 2013

DU SCEPTICISME : HUME

    "Si nous prenons en main un volume de théologie ou de métaphysique scolastique, par exemple, demandons-nous : Contient-il des raisonnements abstraits sur la quantité ou le nombre? Non. Contient-il des raisonnemnts expérimentaux sur des questions de fait ou d'existence? Non. Alors, mettez-y le feu, car il ne contient que sophismes et illusions". David Hume : Enquête sur l'entendement humain, conclusion. Cette violence dans le ton est assez rare chez notre philosophe écossais qui se présente lui-même comme un bon... [Lire la suite]

29 mai 2013

Le MOI : un théâtre d'ombres?

  Hume écrit : "Je peux m'aventurer à affirmer (des hommes) qu'ils ne sont rien qu'un faisceau ou une collection de perceptions différentes qui se succèdent les unes aux autres avec ue rapidité inconcevable et qui sont dans un flux et un mouvement perpétuels ; (...) L'esprit est une sorte de théâtre où diverses perceptions font successivement leur apparition ; elles passent, repassent, glissent sans arrêt et se mêlent en une infinie variété de conditions et de situations. Il n' y a proprement en lui ni simplicité à un moment,... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:38 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2013

DAVID HUME : le BEAU

    David Hume : dans "Essais sur le bonheur, Les quatre philosophes. "Le sceptique" p 46 et 49,  édition Mille et une nuit : "Il n' y a rien qui soit, en soi-même, beau ou laid, digne d'amour ou de haine, d'estime ou de mépris ; ces différentes qualifications dépendent uniquement des sentiments et des affections de chaque homme en particulier". "La beauté n'est qu'une chose relative qui consiste dans ce sentiment agréable que les objets produisent, et qui existe dans chaque âme d'une manière conforme à sa... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 17:25 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mai 2013

Du BEAU - et du DESIR

    J'en étais là de mes réflexions sur le beau, mesurant la vanité de tout effort de définition, lorsque, je ne sais trop pourquoi, je pensai à Hume, et ressentis soudain le désir de relire quelques pages de cet auteur trop oublié. Ce que je trouvai, le voici : toute idée est issue d'une impression qui lui est antérieure ; en conséquence toute idée qui ne dérive pas d'une impression est dénuée de toute signification, comme sont les notions confuses de substance ou d'essence. D'où la méthode généalogique : se demander... [Lire la suite]
22 mai 2013

Du BEAU

    '"Il nous faut honorer le beau, les vertus et les choses de ce genre s'ils procurent du plaisir ; mais s'ils ne le font pas il faut leur dire adieu". (Epicure : "De la fin", cité par Athénée) Le beau est susceptible de procurer du plaisir, et c'est à ce titre qu'il mérite notre considération. Il est subordonné à la fin générale de la "nature" (suivre la voie du plaisir, éviter la douleur), qui préside à l'éthique comme vie bonne et et belle. On remarquera la différence éclatante avec la thèse de Platon qui place le... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,