09 juillet 2014

CREATIVITE

    La créativité n'est pas la productivité. On ne mesure pas la créativité à ses produits, d'autant qu'elle peut très bien ne rien produire du tout. Méditer est une forme de créativité. Mais alors, si rien de tangible, de concret et d'extérieur n'atteste la créativité, quelle est donc sa marque spécifique, en quoi consiste-t-elle par quoi elle se distinguerait du néant? "L'homme ordinaire augmente tous les jours, le sage diminue tous les jours" (Lao Tseu). L'homme ordinaire produit en masse, il vise... [Lire la suite]

24 juin 2014

Le NOUVEAU BLOG : Le CHAOS PHILOSOPHE de Guy KARL

    J'ai décidé de composer un aperçu représentatif de mes recherches, et des résultats auxquels je suis parvenu dans un blog nouveau : "Le CHAOS PHILOSOPHE". Cette oeuvre exposera ma démarche personnelle, poursuivie depuis de longues années, et dont j'ai la faiblesse de penser qu'elle peut intéresser un large public de personnes motivées par l'exploration des fondements de la subjectivité, de la faille et de la vérité. Cette publication se fera au fil des semaines et mois à venir, au rythme de mon humeur. Ainsi, pas à... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juin 2014

Le DIABLE et le DRAGON

        Quand le sujet s'engage à titre personnel dans la démarche philosophique, c'est pour la vie. Je conçois difficilement qu'il puisse un jour "se défroquer" - sauf à opérer une sorte de seppuku, à la manière du samouraï, estimant que l'affaire n'en vaut pas la peine, ou que tous les problèmes sont résolus, éventualité fort improbable. Reste la lassitude, ou le désenchantement, que pour ma part je n'éprouve nullement. Je reste de l'avis d'Epicure déclarant que parmi les activités humaines, toutes orientées... [Lire la suite]
10 juin 2014

SIMAGREES

      Pendant que nos politiciens amusent la galerie et flattent le bon peuple, d'invisibles machinistes, autrement puissants, tirent les ficelles.
Posté par GUY KARL à 10:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 mai 2014

Du RIEN

    Rien n'est pas rien, puisqu'on en parle, ce qui lui confère pour le moins une identité symbolique. Mais rien n'est pas tout à fait quelque chose, en dépit de l'étymologie (rien = chose, res, rem, en latin). Le rien se situe entre le néant, qu'il n'est pas, et la chose qu'il n'est pas davantage, une sorte de monstre logique, évoquant l'ombre de la chose. Si le destin ordinaire de l'être humain est de se constituer sur la perte originaire de la chose, alors le rien acquiert une sorte de dignité paradoxale à signifier ce... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2014

Le PLAISIR du RIEN

    D'aucuns amoncellent comme s'il faisaient provision pour l'au delà. Nous autres, de nous savoir mortels, nous contentons de peu. Le peu vaut, s'il est le mieux, et le mieux c'est l'instant. Mais le fin du fin c'est le rien. C'est ici qu'est le souverain plaisir. Ma délectation, c'est de me dire au petit matin : voici une nouvelle journée, toute vide, sans affaires, sans obligations, sans courses, ni alimentaires ni financières, sans devoir, sans tâche à accomplir, sans attente ni programme, rien, absolument rien ne me... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mai 2014

VIVRE et MOURIR : la même chose ?

    Une jeune Coréenne qui vivait en France me dit un jour : "Vous les Occidentaux vous placez la mort au terme de la vie. Nous en Orient nous considérons que la mort accompagne la vie à chaque instant. C'est l'autre face. Nous vivons la vie avec la conscience permanente de la mort". Sur le moment je n'ai pas vraiment compris ce propos, si ce n'est intellectuellement. Mais le sens réel m'était inaccessible. Je me demande à présent si le mot "mort" recouvre dans les deux cas la même réalité. Pour les uns la mort est le... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:14 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,
10 mai 2014

OMBRE : tanka

               A chaque moment          Une part de notre vie          Se détache et meurt          Demi-teinte, ombre portée          Qui partout nous accompagne.
Posté par GUY KARL à 16:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
10 mai 2014

FEUILLE : tanka

                Silencieusement           Ouverte à toutes les brises           Légère elle passe           Comme feuille au fil de l'eau           - Si légère notre vie.
Posté par GUY KARL à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2014

FEUILLE et RIVIERE : méditation

    "Vif, allègre et résolu, il ne s'attache à rien dans le monde...". L'impermanence, objet de souffrance pour l'âme inquiète, éprise de durée et de certitude, est la cause qui libère de nos attachements. Vérité double de la souffrance : ce qui vient, s'en va, nécessairement. Tout ce qui, de sa nature, se compose et se forme, de sa nature se défait selon l'ordre du Temps. L'âme inquiète qui espère une durée infinie, bientôt se repose dans le mouvement paisible qui emporte la souffrance. Dans la méditation sans objet,... [Lire la suite]