08 juin 2007

chapitre trois

CHAPITRE TROIS DE LA FORCLUSION I « Vale ». Ainsi se terminent généralement les lettres des Romains : « Porte toi bien ! ». Et que souhaiter, en effet, si ce n’est avant toutes choses la santé, cette aptitude à se « bien porter », à se diriger selon son gré, à jouir de ces facultés minimales et essentielles sans lesquelles les autres potentialités ne peuvent accéder à leur pleine puissance. Et se porter bien,  autant dans le cœur et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 juin 2007

Chapitre quatre(suite de "Métaphysique du borderline)

CHAPITRE QUATRE DE LA VIOLENCE FONDAMENTALE I C’est un lieu traditionnel de la pensée antique, particulièrement mis en valeur dans le Banquet de Platon : l’homme désire l’immortalité et pour la réaliser, lui qui est fondamentalement mortel, il ne dispose que de deux moyens : l’engendrement et la transmission symbolique, notamment par l’immortalité de la gloire. « Aut liberi, aut libri », ou des enfants, ou des livres. On sait que Montaigne souffrait de n’avoir pas de fils pour... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2007

Chapitre cinq (Philosophie du borderline, suite)

CHAPITRE CINQ DE  L ENFANCE I Nous avons d’excellentes raisons de saluer le génie de Groddeck. Une conception strictement immanentiste : le ça de Groddeck est tout autre chose qu’une instance psychique parmi d’autres. Il est le tout de la psyché, si ce n’est de l’univers lui-même. Tout ce qui se produit en ce monde, tant intérieur qu’extérieur, est l’œuvre du ça. « Nous sommes vécus par le ça » disait-il. Etrange affirmation pour un... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2007

De la survivance(Philosophie du Borderline; Fin du Livre II)

De la survivance (Chapitre six, deuxième partie) DE LA SURVIVANCE I Le professeur Castanidès, appelé au congrès de psychiatrie de Lyon, prend l’avion avec cent quinze passagers. L’avion s’écrase dans les Alpes. Tous les passagers sont morts, à l’exception du professeur, traumatisé mais physiquement indemne, que l’on  transporte à l’hôpital. Après quelques semaines de soins intensifs, il rentre chez lui pour reprendre ses activités. Mais... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2007

LIVRE TROIS CHAPITRE UN : DE LA TRANSMISSION

CHAPITRE UN DE LA TRANSMISSION I Il est absurde de dire : « Il faudrait deux vies, l’une pour apprendre à vivre et l’autre pour vivre vraiment. » Que veut dire « vivre vraiment » ? Et que serait cette vraie vie où il n’y aurait rien à apprendre ? La vie des dieux épicuriens je suppose, qui ne sont que des simulacres. Vivre c’est apprendre, dans le même mouvement, selon l’ordre nécessaire des choses. Le drame c’est que... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 juin 2007

Chapitre VIII METAPHILOSOPHIE ds Philo du Borderline

CHAPITRE HUIT  METAPHILOSOPHIE CHAPITRE HUIT METAPHILOSOPHIE I Le point zéro Je voudrais, après Pyrrhon, Enésidème et Montaigne, reprendre le flambeau de la véritable philosophie, la métaphilosophie en acte. Ce que j’appellerai ici de ce nom n’est pas la continuation de l’activité spécifique se réclamant de la philosophie, qui n’est autre chose, dans la plupart des cas, qu’une forme sophistiquée d’idéologie ou de... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 juin 2007

TROIS : PHILOSOPHIE du BORDERLINE: de l'incertitude et de la croyance

TROIS DE L’INCERTITUDE ET DE LA CROYANCE I Ma grand-mère, âme droite et simple, avait professé tout au long de sa vie un respect inconditionnel du dogme catholique Mais vers ses quatre-vingt ans, elle fut prise d’un doute : Dieu qui voit tout et qui sait tout, habite-t-il bien là haut, sur un trône au dessus des nuages ? Et tout ce qu’elle avait admis sans discussion, qui prouverait que c’était vrai ? Ces doutes tardifs, et d’autant plus... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2007

CHAPITRE QUATRE : DE L'AUTODERISION ( Phie du Borderline)

CHAPITRE QUATRE DE L’AUTODERISION I Ridicule, risible ou dérisoire, je ne sais trop comment qualifier cette propension toute humaine à gonfler les chevilles et à s’ébrouer vers le ciel, puis, comme une poule trop bien gavée, à retomber lourdement sur le sol. Complexe d’Icare, tant il est vrai que ce mythe, un peu oublié en ces jours de conquêtes illusoires, résonne dans ma mémoire comme un tragique avertissement des dieux.... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 14:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
08 juin 2007

Chapitre cinq : De La FOLIE ORIGINELLE (Phie du Borderline)

  CHAPITRE CINQ     DE LA FOLIE ORIGINELLE           I         C’est décidé. La folie est la condition nécessaire de l’homme. Folie extravagante, furieuse, incontrôlable, démoniaque ou démonique, folie douce du poète, de l’amant ou de la midinette, qu’importe, folie un jour, folie toujours. Qui veut la fuir s’y précipite. Et le sage pêche par folie symétrique, à moins qu’il fasse amende honorable et ne se convertisse à l’irrationnel. Qui est plus fou que... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 14:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 juin 2007

Des QUATRE PILIERS de la SAGESSE ( BORDERLINE suite)

  CHAPITRE SIX       DES QUATRE PILIERS DE LA SAGESSE           I           Iconoclaste ! Voilà ce qu’il me reste à devenir si je veux parvenir un jour à quelque authentique rapport avec moi-même. J’ai cru qu’il suffisait d’émanciper son esprit, et c’est bien là l’illusion commune des philosophes, qui oublient trop volontiers leur incarnation, le cœur et la tripe, et l’ordinaire inféodation aux données physiques et sociales. Faisons notre... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]