analyses géopolitiques et anthropologiques sur l'état de la planète : philosophie d'engagement.
29 novembre 2019

LE MUR ANTHROPOLOGIQUE

  L'autre soir Hubert Reeves développait devant nous une hypothèse stimulante, dont voici l'essentiel : il existe des milliards de soleils, donc des milliards d'exoplanètes. On peut raisonnablement estimer qu'un nombre x de planètes, si les conditions étaient favorables, ont vu naître et se développer des formes de vie, peut-être très différentes des nôtres, peut-être similaires. La probabilité est forte que certaines de ces formes aient emprunté des voies qui mènent à l'apparition de la conscience et de l'intelligence, donc à... [Lire la suite]

28 novembre 2019

DU RAPPORT AU VIVANT : Montaigne

  Voici un texte d'une brûlante modernité : Il y a "un certain respect qui nous attache, et un général devoir d'humanité, non aux bêtes seulement, qui ont vie et sentiment, mais aux arbres mêmes et aux plantes. Nous devons la justice aux hommes, et la grâce et la bénignité (bienveillance) aux autres créatures qui en peuvent être capables. Il y a quelque commerce entre elles et nous, et quelque obligation mutuelle. Je ne crains point à dire la tendresse de ma nature si puérile que je ne puis pas bien refuser à mon chien la fête... [Lire la suite]
18 septembre 2019

LE CONCERT DES BONNES NOUVELLES

  La nouvelle est tombée hier au soir, une parmi d'autres, dans le concert universel des mauvaises nouvelles : si notre mode de production, de consommation et d'échanges n'est pas rapidement révisé la planère se réchauffra de sept degrés d'ici la fin du siècle. Fichtre ! C'est l'effet Vénus que Hubert Reewes redoutait : la terre transformée en fournaise, et comme Vénus définitivement inhabitable. Il serait un peu débile de gémir et d'implorer les dieux : cette catastrophe annoncée est la conséquence implacable d'une option... [Lire la suite]
19 janvier 2018

REALISME POLITIQUE : Schopenhauer

  "L'Etat n'est que la muselière dont le but est de rendre inoffensive cette bête carnassière, l'homme, et de faire en sorte qu'il ait l'aspect d'un herbivore". Schopenhauer.  Le cher homme ne pense pas grand bien de l'humanité en général, mais apprécie fort les quelques rares individualités qui ont su surnager au dessus de la mêlée. A se demander si la finalité véritable de l'espèce humaine est de se conserver in extenso, ou de produire de ci de là quelques types originaux : par exemple l'invraisemblable désordre et... [Lire la suite]
17 janvier 2018

ABJECTION

  L'intérêt majeur du spectacle quotidien des actualités est de nous guérir, si besoin était, de toute espèce d' optimisme moral : on y sonde, jour après jour, l'insondable, l'inénarrable ignominie de la nature humaine. Telle cette pratique écoeurante et paraît-il institutionnelle, sous certains régimes, du viol de petites filles, lequel, comble d'abjection, bénéficie du silence complice des autorités. Sans commentaires.
Posté par GUY KARL à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 janvier 2018

VIVENT les RICHES !

  Que voilà une bonne nouvelle ! Les riches vont s'enrichir ! Prenez un honnète riche qui gagne un million, cette année il gagnera, c'est annoncé benoîtement au journal télé, deux et demi de plus, soit vingt deux mille euros supplémentaires. Le pauvre se contentera de zéro deux pour cent. Mais deux pour cent de un milion et zéro deux de mille cinq cent, cela ne fait pas la même échelle. Tout le monde ne peut pas jouer dans la cour des grands ! Outre le caractère scandaleux de ces chiffres - songez qu'une poignée de riches... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 septembre 2017

VIVRE SELON LA NATURE ?

  Une vraie et très sérieuse question philosophique serait, à mon sens, de se demander ce que pourrait signifier l'expression "vivre selon la nature" dans le monde tout d'artifices où nous sommes, à la veille notamment de très considérables modifications technologiques, déjà sur le chantier, qui affecteront en profondeur notre rapport au monde, à nous-même, et aux autres. On a pu penser assez longtemps que la technologie fournissait simplement des moyens plus efficaces pour agir sur la nature et agrémenter la vie humaine - et... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 février 2017

FAIT D' HIVER

  Dans une lointaine république bananière - évidemment la chose serait inconcevable dans notre belle France "mère des arts, des armes et des lois" - un petit événement apparemment sans conséquence a fini par émouvoir le public, en raison notamment de la curiosité d'une certaine presse avide de scandale. Un jeune homme (Noir), honorable à tous égards avait soudainement été saisi de corps par quatre représentants de l'ordre (Blancs), jeté au sol, insulté, roué de coups, à coups de poings, à coups de pieds, humilié, vêtements... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
02 janvier 2017

TELEPHONE

  Il y a une vingtaine d'années un ménage moyen téléphonait cinquante fois par an. Aujourd'hui la chose se compte en dizaines de milliers. Il serait intéressant de chercher les causes de cette monstureuse inflation. J'en vois plusieurs - qui valent ce qu'elles valent ! 1) La communication téléphonique est techniquement plus aisée 2) Elle est moins chère 3) Les gens ont plus de choses à se dire 4) Les gens s'aiment tellement qu'ils ne peuvent rester sans se le dire, ne supportant ni distance ni délai. Pour ma part, j'en vois... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 décembre 2016

LAICITE : l 'Etat et la croyance.

  De tous côtés on entend le grondement sinistre de la réaction en marche. Pour ceux qui, comme moi, ont connu les belles années de la liberté retrouvée, dans le dernier tiers du siècle précédent, quand tout semblait possible, accessible, et comme offert au désir, ce qui se passe depuis le début de ce siècle nouveau sonne étrangement à nos oreilles, et ne laisse pas de nous inspirer inquiétude et dégoût. Qu'avons-nous de commun avec les tristes sires qui veulent nous imposr un retour à des "valeurs" supposées éternelles, et qui... [Lire la suite]