17 décembre 2007

ARTEMIS : mythopoiétique

       Les dieux sont toujours là        Derrière les voiles, qui attendent        Mais nous ne voyons rien, n'entendons        Rien, dans la stupeur de la Chose perdue        Alors que le soleil nous inonde sans fard        De sa présence éblouissante. Ce que les dieux attendent c'est que nous sachions, à défaut de présence, nous élever à eux par le chant rédimant. La distance est... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 décembre 2007

NAUSICAA

Il n'est pas de plus beau nom que le tien Nausicaa, ô musicale! Toi l'amie du poète égaré, toi mon île Où mon coeur aborda et jamais ne quitta. Je n'étais plus que délire de deuil Quand ton regard resuscita le mien Nos deux regards n'en firent qu'un D'un seul éclair de terre et ciel. L'homme nu, la femme toute de noir parée Douceur, mélancolie, désir de tout et rien Croisés dans un étrange duel De la beauté et du destin.
Posté par GUY KARL à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 décembre 2007

ARIANE MA SOEUR : mythopoiétique

ARIANE « Ariane, ma sœur, de quel amour blessée… » Qui ne connaît ce beau lamento de Racine pour flûte et orchestre baroque ? Ariane, ma sœur, ma douleur… Toi mon âme ! Et c’est bien de l’âme que je veux parler ici, de cette sphère invisible et sensible qui agit souverainement au coeur de l’être, quelque part entre corps et esprit, quelque part dans les replis de la psyché, entre passé et avenir. Ariane, mon âme silencieuse, oubliée, toute pensive et attentive, le visage penché sur je ne sais quel... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 décembre 2007

Le GRAND VOYAGE : mythopoiétique

Le GRAND VOYAGE O Muses, donnez moi le courage de chanter le Héros L’Intrépide, l’Argien qui longtemps par les mers et les terres Courut le vaste monde en tous sens au mépris des oracles Pour trouver le Joyau brûlant de la vie et de la mort. Enfin je parvins aux Portes de la caverne noire. C’était l’entrée des Enfers. A droite la hideuse Perséphone aux yeux exorbités, chevelure de jais, doigts crochus. A gauche, paisiblement assis sur un socle de pierre, le Vieux Sage somnolait... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 novembre 2007

L'IMMENSE : mythopoiétique

Un mot me hante ce matin, qui entre en résonnance avec je ne sais quelle émotion très ancienne, archaïque et familière comme tout ce qui touche à cet Autre dont je m'obstine en vain à scruter le mystère. Est-ce une personne chère dont l'ombre me hante comme un double intérieur? Mais je ne sais pas son nom, ni son genre même. Elle est un peu comme ces ours en peluche dont l'enfant ne sait s'il est père ou mère, pére et mère, les deux ensemble, ou encore quelque autre figure indécidable, d'autant plus douce qu'elle n' a pas de vrais... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 novembre 2007

KORE, la jeune fille en fleur : mythopoiétique

Korè : c'est le nom générique donné aux jeunes filles grecques nubiles, à la fois bien réelles et existantes, mais plus encore comme imagos éternelles de la fasination exercée par la jeune beauté vierge sur l'inconscient du jeune homme, et souvent même de l'homme mûr, et du vieillard! La statuaire exhibe avantageusement et fréquemment la korè drapée dans sa robe blanche ou bleue, merveilleuse de fraîcheur et de candeur feinte, toute en attente de l'amour qu'elle espère et redoute, du jeune homme qui sera l'époux peut-être, et le... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2007

La PORTE des ENFERS : mythopoiétique

A son retour de la campagne d'Asie, où il avait suivi Anaxarque le sophiste et Alexandre le grand roi du monde, Pyrrhon fut reçu comme un héros par sa bonne ville d' Elis et porté en triomphe par les rues comme un héros. Survivre à la guerr, en ces temps de troubles incessants, était un exploit en soi. Ajoutez-y la renommée du philosophe, imperturbable disait-on jusque dans les affres de la torture, et vous comprendrez pourquoi les citoyens d'Elis décidèrent d'offrir la charge de Grand Prêtre à un Pyrrhon par ailleurs plutôt... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 octobre 2007

Eros et Eros

J'ai découvert avec surprise dans Jean Pierre Vernant qu'il y avait deux Eros dans la mythologie grecque. Un premier, que nous qualifierons d'Eros fondamental, qui apparaît aux tout débuts de l'univers, lorsque de la Grande Béance originelle ( Chaos) surgit Gaïa, la terre-mère. En ce temps là, ( bien qu'il s'agisse justement d'une absence du temps, ce que le mythe ne peut présentifier directement et qu'il évoque par les tournures : "il était une fois"), la terre, issue de la Grande Béance sombre et sans fond vint occuper... [Lire la suite]
Posté par GUY KARL à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,