LUMIERE

 

             Lumière ! Ah que ne puis-je enfin

             M'élançant par de là les barrières du monde

             Au de là de l'espace et au de là du temps

             Me dissoudre en poussière

             Disséminé dans l'infini de ton rayonnement !

 

             Mais quoi ! je suis de terre et d'eau, voué

             A la ténèbre d'une nuit éternelle

             A pourrir comme pourrissent tous les corps,

             Mais que ce jour du moins, libre et léger

             Mon esprit, s'élevant dans l'infini du ciel

             Puisse-t-il embrasser les mondes sans mesure

             Et danser lumineux dans les immensités !