La nuit a tout emporté, tout balayé. Le matin me saisit, neuf, impromptu. C'est le miracle du matin, nouveau matin du monde...

Philosopher c'est oublier le tout de hier, plutôt : accueillir le jour nouveau qui fait qu'il n'existe plus rien de hier. Se tenir à l'origine. Chaque matin c'est l'origine : à l'orée, aux rivages de la lumière.

La sensation emporte tout : Héraklès aux écuries d'Augias.

Il y a ceux qui veulent compiler, amasser, bâtir un système. De jour en jour, de nuit en nuit, ils comptabilisent. Ce sont les araignées du savoir. Il y a ceux qui ne gardent rien, ne cherchent rien. Chaque matin ils commencent. Ils ne vont nulle part, ils accompagnent le jour. Ce sont les alouettes qui chantent la naissance.

Rien ne recommence, tout commence - c'est le savoir qui est vieux, la vérité toujours nouvelle.

La vérité du présent c'est de n'être pas le savoir de la veille. Différence génitrice. Ecart poétique où se déplie la corolle de l'apparence.

Enchantement, oui, avec je ne sais quelle secrète angoisse, comme un frisson de froid qui court le long de l'échine, comme pour un baigneur qui plonge et se laisse porter au fil du courant, frissonnant et ravi, loin des rives, au large qui l'accueille et le transporte.