2

 

L'ennui
C'est la haine du temps,
Temps morne, temps qui s'étire,
Temps du non-temps.

Enfant, j'avais de mornes jours
Par la fenêtre de la cuisine
Je regardais la cour vide, le jardin
Hivernal où tombait morose
La pluie des mauvais jours.
Sur la façade, juste en face
Une grande roue de bois
Tournait lamentablement
Dans un sens et dans l'autre
Parfois elle s'arrêtait, puis reprenait,
J'entendais sans entendre le grincement crissant,
Est-ce quelque mauvais génie
Est-ce le vent
En arrière, en avant ?
Je regardais, j'avais l'âme désolée
Roue solitaire dans la cour solitaire
Où donc vas-tu, où donc vas-tu ?
Tu tournes sans savoir pourquoi
Tu tournes, je tourne, nous tournons
Croix de fer, croix de bois.

Il est ainsi tout au fond de nous des images
Si fortes, si rétives,
On dirait que le destin s'est figé
On dirait des frusques vieillies, jaunies
Que l'on garde dans un placard
Sans pouvoir les jeter.

Aux abords de la ville une rivière
Offre sa pente douce aux herbes folles
Son cours paisible, ses roseaux
Par endroits le sable affleure entre les eaux
Gamins, gamines
Ah le délice de se jeter à l'eau
De se pousser, de cabrioler, de crier
Si l'eau est froide le beau frisson
Si elle chaude nous plongeons
Et puis il y avait des tétards minuscules
Il fallait patience et ruse pour les attrapper
Les enfiler, ah les coquins, entre les reins des filles
Jouir de leurs cris effarouchés !
Belles journées de lumière sur les eaux
Douceur d'enfance, insouciance et clarté !
Quant tout semble possible, offert et disponible !
Le temps doucement étire ses bras immenses
Comme la Vierge du haut des monts
Bénissant, tendre et fière, et bienveillante
La plaine large ouverte et les moissons.

C'est un destin
Que la forme aille à l'informe,
La vie à la mort cruelle.
Tout ce qui est composé
Un jour se décompose.
Mais une force inverse
Joueuse, et libre, et inventive
Se détachant des contraintes du sort
Petit écart,
Déviation minimale
Ouvre un nouvel espace
Et de son énergie propre
Spontanément
Enlace, embrasse forces nouvelles
Fait jaillir de la vie.

Ainsi de l'arbre moribond
De son pied vermoulu, vert de gris
Une petite pousse
Tendre surgeon
Contre toute apparence
- improbable, miraculeux -
S'érige, pousse, insiste, existe
Libre et joyeux, allègre à la lumière.