Fumeur de pipe est plutôt bon garçon

   De toute chose il retient la leçon

 

   Il n'aime pas la guerre, il aime l'indolence,

   En toute chose il choisit la plaisance. 

 

   Il rêve avec délice en contemplant le ciel

   De toute chose il sait goûter le miel.

 

   Ami des chats-huants, des australopithèques

   Il parle le croate et le guatémaltèque 

  

    Il connaît de toujours ses vies antérieures

    Il sonde le passé le futur à toute heure

 

    Il n'a souci de rien si ce n'est de bien vivre

    A jamais délivré des maîtres et des livres

 

    Du jour à la journée ainsi que fit Montaigne

    Il n'est mort ni douleur qui le poigne ou le saigne

 

    Il est fils de la terre ; rossignols et moineaux

    Lui chantent chaque jour le destin le plus beau.