"La vérité répugne à notre nature, mais non l'erreur, et cela pour une raison fort simple : la vérité demande que nous nous reconnaissions pour des êtres bornés ; l'erreur nous berce de l'idée que, d'une manière ou d'une autre, nous sommes infinis".  GOETHE

 

Cette citation est d'une actualité brûlante lorsqu'on songe à certains projets d'"augmentation" de l'homme, qui s'ils ne sont pas tous déraisonnables, expriment, pour quelques-uns, une démesure pour le moins inquiétante.